Prolifération de cormorans : la Vendée littorale ne dit pas merci à Ségloène Royal.

Communiqué de presse de Yannick MOREAU

 

Prolifération de cormorans : la Vendée littorale ne dit pas MERCI à Ségolène Royal

 

L’augmentation des effectifs de Cormorans, espèce opportuniste exclusivement piscivore, induit une prédation conséquente sur l’ensemble des milieux aquatiques, prédation qui se révèle particulièrement préjudiciable pour les zones humides retro littorales vendéennes comme le Marais Breton Vendéen ou  les Marais d’Olonne.

 

Chaque année le gouvernement fixe les quotas départementaux de tirs de destructions par dérogation pouvant être accordés par M. le Préfet pour limiter les dégâts causés par le Grand Cormoran sur les poissons en milieux naturels et en pisciculture.

 

En cette rentrée 2014, le silence de Mme Royal est préoccupant pour l’équilibre de nos milieux naturels et préjudiciable pour nos activités économiques halieutiques.

 

Yannick MOREAU, député de la  Vendée littorale demande  à Mme Ségolène Royale  de réagir rapidement et de prendre l’arrêté ministériel fixant les quotas de prélèvement de Grand Cormoran en Vendée littorale.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.