Légalisation des salles de shoot : je dis non et lance une résolution parlementaire.

Le fléau de la drogue est un combat d'unité nationale qui devrait mobiliser toutes les énergies, au delà des camps politiques.

 

La légalisation des drogues est un vieux soubressaut de Mai 68, alors que nous savons tous les dégâts causés aux jeunes, aux familles et aux accidentés de la route (15% des morts à cause de la drogue au volant).

 

Est-ce l'angélisme ou l'idéologique qui pousse alors le Gouvernement, par un projet de loi défendu par Marisol TOURAINE en octobre, à vouloir légaliser les salles de shoot, des espaces de libre consommation de drogues sans démarche de soin ?

 

Le Gouvernement avait été contrecarré dans ses plans par le Conseil d'Etat en octobre 2013 qui l'avait obligé à passer devant le Parlement (voir ma réaction à l'annonce de cette décision).

 

Je refuse de voir "pourrir" notre jeunesse et notre société.

 

C'est pourquoi j'ai décidé de réagir.

 

En lien avec des professionnels de santé et des associations concernées par ce douloureux sujet, je lance une résolution parlementaire appelant le Président de la République, gardien du respect de la Constitution, à assurer le respect des traités en conformant notre pays à l’interdiction de toute « salle de shoot » sur le territoire de la République française.

 

Le journal Le Figaro, dans son édition de samedi, a relayé dans un grand article ma démarche ainsi que le courrier que j'ai adressé au Vice Président du Conseil d'Etat pour dénoncer la manoeuvre du Gouvernement.

 

Vous pouvez retrouver cet article sur internet en cliquant ici.

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.