Projet gouvernemental de réforme des professions réglementées.

Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale, membre de la Commission des Affaires économiques, réagit au projet gouvernemental de réforme des professions réglementées.

 

En l’état, ce projet ne répondrait à aucun des trois objectifs qui lui est assigné : pas d’économie réalisée, pas de générateur de croissance supplémentaire et pas de meilleur aménagement de l’équilibre du territoire.

 

Il aboutirait au contraire à une augmentation forte des tarifs et des frais d’acte de ces différentes professions et serait vécu comme un véritable coup de massue par les professionnels concernés.

 

Selon Yannick MOREAU, « Ce n’est pas en mettant à terre les professions libérales (notaires, architectes, pharmaciens, avocats, etc.) que nous règlerons les problèmes économiques de notre pays. Ce projet porte la marque de l’idéologie soixante-huitarde qui imprègne encore nombre de nos gouvernants et parlementaires de gauche. A l’évidence, certains ressentent un vrai plaisir à s'attaquer à ces professions, sur fond de lutte des classes.

 

Multiplier les contraintes envers des professions qui ont un rôle important à jouer dans nos territoires ne contribuera pas au retour de la croissance. Cette réforme n’est en aucun cas une priorité. La priorité pour  l'Etat est d'engager la diminution de la dépense publique, la réduction de nos déficits, et d’engager enfin les réformes structurelles dont notre pays a besoin.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.