QAG : légaliser les salles de shoot”, la triple erreur du Gouvernement.

Retrouvez la vidéo de ma Question au Gouvernement en cliquant ICI.

 

Ma question s'adresse à Monsieur le Premier Ministre.

 

Ce matin, le Conseil des ministres a adopté le projet de loi de santé, et, par son article 9, la légalisation des "salles de shoot", rebaptisées "espace de réduction des risques par usage supervisé".

 

Malgré le glissement sémantique, les faits sont là, le gouvernement a décidé de légaliser les "salles de shoot" non plus seulement à Paris... mais sur l'ensemble du territoire national !

 

On nous dit "pour 6 ans" mais combien de millions d'euros y seront consacrés au détriment des politiques de prévention précoce, bien insuffisantes dans notre pays ?

 

Monsieur le Premier Ministre, légaliser le "salles de shoot" est UNE TRÈS GRAVE ERREUR.

 

9 pays seulement ont tenté cette aventure. Partout c'est un échec.

 

Plus qu'une erreur, légaliser les "salles de shoot" est une FAUTE.

 

UNE FAUTE CONTRE NOTRE JEUNESSE à qui vous adressez un terrible signal de banalisation de la drogue qui pourrait désormais être légalement consommée dans certains endroits "protégés" de la République.

 

UNE FAUTE CONTRE NOS FORCES DE L'ORDRE qui, au péril de leur vie, luttent sans relâche contre le trafic de drogue.

 

UNE FAUTE CONTRE LES FAMILLES frappées par le fléau de la drogue et qui attendent autre chose du gouvernement qu'un message de laxisme et de fatalisme.

 

M. le Premier Ministre, dans la crise que nous traversons, la légalisation des "salles de shoot" est-elle vraiment une priorité nationale ?

 

Combien vont coûter aux contribuables ces 6 années de soi-disant "expérimentation" ? Où allez vous trouver l'argent ?

 

M. le Premier Ministre, arrêtez de chercher à masquer l'échec économique de votre gouvernement par des rideaux de fumée idéologiques !

 

Arrêtez de tout banaliser et de déconstruire jour après jour les repères fondamentaux de notre société.

 

Avec 100 collègues nous déposerons cet après-midi une résolution parlementaire pour contrer cette initiative gouvernementale inopportune, inefficace et dangereuse pour l'avenir de notre pays.

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.