Principe d’innovation responsable : la gauche rate encore une occasion d’allier confiance et croissance.

Alors que tous les secteurs professionnels protestent contre les excès de taxes et de normes, la gauche s’est opposée aujourd’hui à la reconnaissance du principe d’innovation responsable à l’Assemblée nationale.


« Ce principe contenu dans une proposition de loi que j’ai cosignée, portée par Eric WOERTH, aurait pu englober le principe de précaution dans une perspective plus large, afin de donner un signal fort en faveur de l’innovation pour notre économie et la compétitivité de notre pays. » explique Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale et membre de la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée nationale.


« La gauche rate une occasion d’allier confiance et croissance, je le regrette. Cela envoie un message négatif à tous nos entrepreneurs qui prennent des risques au quotidien» déclare Yannick MOREAU.


« Saisir des opportunités, développer son entreprise, conquérir de nouveaux marchés, sont autant de défis dont la réalisation peut se heurter à un principe rigide de précaution, qui s’avère parfois être synonyme d’interdiction et d’immobilisme », ajoute Yannick MOREAU.


« Les capacités d’innovation de notre pays restent exceptionnelles, avec près de 80 technologies de pointe identifiées. Nos PME vendéennes sont positionnées dans nombre de ces secteurs. C’est en leur faisant confiance que nous retrouverons croissance et emploi » conclut Yannick MOREAU.


Lien vers la proposition de loi constitutionnelle que j'ai cosignée.


Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Membre de la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée nationale.

Télécharger
Article Ouest-France - 6 décembre 2014
Article YM.jpg
Image JPG 107.3 KB
Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.