Exceptionnellement cette année, la "roulette bruxelloise" qui se joue arbitrairement de la vie des pêcheurs français épargne les pêcheurs du Golfe de Gascogne

Communiqué de presse


Exceptionnellement cette année, la "roulette bruxelloise" qui se joue arbitrairement de la vie des pêcheurs français épargne les pêcheurs du Golfe de Gascogne et impose des restrictions drastiques aux pêcheurs de La Manche.


A l'issue du conseil européen des ministres de la pêche qui s'est achevé de manière inespérée pour la pêche vendéenne et atlantique, je voudrais remercier Alain VIDALIES de sa pugnacité et du très beau résultat obtenu pour nos armements, nos marins, leurs familles, nos criées, nos ports qui vont pouvoir travailler sereinement en 2015. Nos nombreuses interventions ont été entendues et relayées, comme la question que j’avais posé au Gouvernement le 2 décembre.

Je voudrais aussi remercier les élus et les représentants locaux, régionaux et nationaux de la pêche artisanale française qui se sont mobilisés et ont fait corps pour peser sur le gouvernement et sur les négociations.

 

Cette bonne nouvelle qui récompense les efforts engagés par nos marins depuis des années ne règle pas tous les problèmes.

 

Les pêcheurs qui sont avant tout des "entrepreneurs" ont besoin d'une lisibilité pluri-annuelle des Tacs et quotas, par exemple sur 3 ans.

 

Alors que les investissements et les emprunts sont considérables dans la filière pêche, en mer comme à terre, les droits de pêche et donc le volume d'activité de la filière ne peuvent être décidés aléatoirement tous les ans au mois de décembre à Bruxelles, siège de la toute puissante commission européenne.

 

C’est pour ces raisons que j’étais présent, avec eux et avec quelques élus de nos littoraux, pour réaffirmer mon soutien à la pêche vendéenne et française.

Réjouissons-nous des résultats éphémères des Tacs et quotas pour le Golfe de Gascogne en 2015, mais engageons sans tarder la réforme de la gouvernance de l'Union dont le gouvernement de la France devrait prendre l'initiative et être le chef de file.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Maire d’Olonne sur Mer

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.