Vagues migratoires : traiter les causes est plus efficace que de déplorer les effets.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VAGUES MIGRATOIRES : TRAITER LES CAUSES EST PLUS EFFICACE QUE DE DÉPLORER LES EFFETS

 

Le totalitarisme islamique de Daech menace notre civilisation et étend le règne de sa terreur jour après jour.

 

Notre première responsabilité de membre permanent du conseil de sécurité de l'ONU est de prendre la tête d'une initiative internationale et militaire pour combattre et éradiquer la barbarie islamiste en Irak et en Syrie.

 

Notre responsabilité de pays de culture judéo-chrétienne est de venir en aide in situ aux chrétiens d'Orient et aux autres minorités qui subissent les persécutions et les exactions massives de Daech.

 

Notre responsabilité c'est aussi de dire que la France, avec ses milliards de déficits publics et ses millions de chômeurs, n'est pas "l'Eldorado" que les passeurs souvent complices des terroristes décrivent aux réfugiés.

 

Notre responsabilité c'est d'être vigilant sur le profil réel des migrants en vérifiant, avant leur entrée sur le sol européen et national, que des terroristes islamistes ennemis de la France ne se dissimulent pas à l'intérieur de ces vagues massives de "réfugiés".

 

Notre responsabilité de pays européen est d'arrêter les discours et les politiques d'appel à la migration tels que ceux prononcés à Berlin ou à Paris. Notre responsabilité est de combattre Daech pour permettre aux familles persécutées de vivre chez elles.

 

Notre responsabilité immédiate est certes de faire preuve d'une grande fermeté à nos frontières européennes et nationales mais aussi de fraternité à l'égard des familles présentes sur notre territoire et qui peuvent légitimement prétendre au statut de "réfugiés".

 

Notre responsabilité est enfin de dire aux familles bénéficiant de la solidarité nationale qu'aux droits reçus correspondent des devoirs d'intégration aux valeurs fondamentales de notre pays.

 

Le moment venu, lorsque la France se placera enfin à la pointe du combat militaire contre Daech au Proche et au Moyen Orient, je propose que nous invitions les réfugiés d'Irak et de Syrie à s'engager au sein de nos forces armées pour participer activement à la libération de leur peuple et de leur Nation.

 

Yannick Moreau

Député LR de la Vendée littorale

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.