Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale, réagit à l’annonce du soutien du Ministre de l’Ecologie de l’interdiction du chalutage au-delà de 800 m. 

Alors que le Gouvernement Français devrait encourager et valoriser la pêche et les pêcheurs Français, cette nouvelle décision risque, une nouvelle fois, de fragiliser l’ensemble de la profession.

 

Depuis plusieurs années, la notion d’eau profonde ne cesse d’être modifiée au désavantage des pêcheurs. Comment ce ne qui n’était pas profond il y a 5 ans pourrait l’être aujourd’hui ?

 

La limitation de la pêche sur les bandes côtières est également contre-productive : plutôt que de diluer  l’effort, tout est fait aujourd’hui pour le concentrer.

 

Depuis des dizaines d’années, les pêcheurs ont engagé des efforts et des investissements importants pour se mettre en conformité et préserver l’éco-système.


Les pêcheurs qui sont avant tout des "entrepreneurs" doivent enfin être considérés par l’Etat comme des partenaires, y compris pour les questions écologiques et non des "prédateurs" comme se plaisent à les décrire certains écolo-bruxello-bobo.


Yannick Moreau

Député LR de la Vendée littorale

www.yannickmoreau.fr

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.