Y. Moreau, député LR de la Vendée littorale, félicite Bruno Retailleau et son équipe pour avoir tourné la page de onze années de socialisme en région des PDL

L'élection de la liste d'union de la droite et du centre à la tête de la région des Pays de la Loire fait naître un grand espoir et une exigence.

 

Un grand espoir pour la Vendée rurale et littorale trop longtemps écartée des priorités régionales socialistes qui privilégiaient le soutien aux grandes agglomérations socialistes ligériennes.

 

Une exigence, celle de réussir à faire de la région des Pays de la Loire un bouclier de croissance et une aire de prospérité. Dotée de nouvelles compétences, la région sera en première ligne sur le front de la croissance et de l'emploi. Dans un environnement national et international morose, notre région doit faire mieux et contribuer à libérer les énergies et les emplois.

 

Le Pays des Olonnes et la Vendée littorale savent pouvoir compter sur Bruno Retailleau, Pauline Mortier, Maxence de Rugy, François Blanchet, Sabrina Garnier, Sandra Deborde et toute leur équipe pour faire de la région un accélérateur de notre croissance littorale.

 

Cette victoire électorale régionale ne saurait toutefois faire oublier les résultats préoccupants du premier tour et le message de défiance de nombreux électeurs à l'égard de la politique et des politiques.

 

C'est dans l'affirmation claire et cohérente de nos convictions et de nos valeurs, et dans notre capacité à démontrer que l'action publique et politique peut concrètement améliorer la vie de nos compatriotes que se trouvent les réponses au désespoir et aux attentes d'un trop grand nombres de Vendéens et Ligériens.

 

Une nouvelle page de l'histoire de la région des Pays de la Loire s'ouvre cette semaine. Collectivement et aux côtés de l'équipe de Bruno Retailleau, retroussons-nous les manches pour qu'elle signe le retour de l'emploi, de la ruralité vivante et de la croissance maritime et littorale.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

 

www.yannickmoreau.fr 

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.