Les Français ne regretteront pas le départ de Mme TAUBIRA : l’enjeu est maintenant d’inverser la courbe de l’insécurité en France.

 

Communiqué de presse du Député Yannick MOREAU* (Secrétaire national LR 2013-2015 à la réforme de la Justice. Il était l’un des orateurs du groupe LR contre la réforme pénale. Yannick MOREAU avait obtenu en juin 2014 la démission du conseiller spécial de Mme TAUBIRA pour conflit d’intérêt).

 

 

Les Français ne regretteront pas le départ de Mme TAUBIRA :

l’enjeu est maintenant d’inverser la courbe de l’insécurité en France.

 

La démission de Christiane TAUBIRA  est une bonne nouvelle pour notre pays. 

 

Tout au long de ces derniers mois, je n’ai cessé d’appeler le Président de la République et le Premier ministre à clarifier leur position, à mettre fin aux ambiguïtés et à la cacophonie au sein du Gouvernement.

 

Que de temps perdu !

 

A 466 jours de la fin du mandat de François HOLLANDE, ce départ tardif laisse peu d’espoir pour réparer tout le mal qui a été fait par la Garde des Sceaux.

 

Les Français ne regretteront pas Christiane TAUBIRA, qui restera pour eux la ministre du laxisme :

 

Les policiers et les gendarmes, « lâchés » par une politique pénale laxiste, exaspérés par la faillite de la chaîne pénale qui transforme parfois le petit dealer en braqueur ou même en terroriste.

 

Les victimes des crimes et délits, qui subissent une double peine quand 100.000 condamnations à la prison sont toujours en attente d’exécution.

 

Les millions de familles de France qui, manifestant pacifiquement en 2013, ont été méprisées et violentées alors que dans les zones de non droit se préparaient des actes de guerre sur notre sol. 

 

Les juges, dont 75% d’entre eux estiment que leur ministre (CSA juin 2015) était « insuffisamment ferme avec les délinquants », eux aussi victimes de logiques claniques au sein de la magistrature et de ses syndicats tout-puissants.

 

Les jeunes de France, qui à force de voir notre pays se fracturer, se mettent dans la tête de folles idées et basculent dans l’autodéfense communautaire ou le fanatisme islamiste.

 

Les prisonniers eux-mêmes, dont les conditions de détention n’auront pas été améliorées, faute de création de places de prison suffisantes.

 

Plus qu’un changement de poste, c’est un changement radical de politique qu’il faudra mettre en œuvre pour redresser la France. Il est urgent de réarmer pénalement l’Autorité judiciaire pour inverser la courbe de l’insécurité en France et lutter enfin efficacement contre les menaces communautaristes et djihadistes.

 

Le nouveau Garde des Sceaux doit briser le totem qui voudrait que « la prison est le problème », alors qu’elle est une solution incontournable.

 

En qualité de député de l’opposition, j’appelle et soutiendrai un « Plan Marshall des Prisons », qui construirait 30.000 places nouvelles afin d’apporter une réponse pénale et pénitentiaire à tous les délits qui le méritent.

Je ne regretterai pas Madame TAUBIRA.

 

 

 

Yannick MOREAU

Député LR de la Vendée littorale

 

Député Yannick MOREAU* (Secrétaire national LR 2013-2015 à la réforme de la Justice. Il était l’un des orateurs du groupe LR contre la réforme pénale. Yannick MOREAU avait obtenu en juin 2014 la démission du conseiller spécial de Mme TAUBIRA pour conflit d’intérêt).

Écrire commentaire

Commentaires : 0