Chalutage en eaux profondes : le bon sens l'emporte sur l'idéologie écologiste

Yannick MOREAU, Député de la Vendée littorale et Secrétaire national « Les Républicains » à la Mer et à la Pêche, se réjouit du vote, hier soir en séance à l'Assemblée nationale, d'un amendement rétablissant le chalutage en eaux profondes déposé par lui-même, avec ses collègues « Les Républicains » Gilles LURTON (Députe d’Ille-et-Vilaine), Daniel FASQUELLE (Députe du Pas de Calais) et Yves FOULON (Député de la Gironde).

 

Selon Yannick MOREAU « C'est une bonne nouvelle. L'inquiétude était vive pour tous les professionnels de la Mer qui se sont mobilisés très largement pour rappeler les vrais enjeux économiques et techniques de cette pratique ».

 

Yannick MOREAU s'inquiète de la cacophonie gouvernementale qui a régné lors des débats : « Encore une fois, le gouvernement ne fait pas confiance aux pêcheurs et semble pris en otage par les écologistes ». Contrairement à ses engagements initiaux, le gouvernement s'est déclaré neutre ce qui prouve « le malaise et l’incohérence de la majorité au pouvoir autour des questions maritimes ».

 

En effet, l'interdiction du chalutage en eaux profondes adoptée en commission, basée sur des données erronées, n'était pas en cohérence avec les discussions européennes en cours sur la révision de l’encadrement de cette activité.

 

Pour Yannick MOREAU « la sagesse et le bon sens des députés l'a emporté face à l’idéologie écologiste. Mais nous resterons vigilants car ce n’est pas la première tentative ».

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0