CONSTRUISONS L'EUROPE DE DEMAIN !

L'Europe de Maastricht, de Bruxelles et de Lisbonne est morte avec le vote des Britanniques la semaine dernière. 

 

L'idée européenne, généreuse au départ, a été confisquée par des technocrates hors-sol, promoteurs du libre-échangisme et de l'économie financière les plus débridés. 

L'idéal européen s'est abîmé en se heurtant aux oukazes de la CEDH et à la volonté des peuples dont les aspirations et les votes ont été ignorés.

 

Le géant européen s'est révélé bien fragile faute de fondation culturelle solide et de patience pour grandir.

 

L'Europe est à la croisée des chemins. Il nous faut la refonder, la réinventer, la réconcilier avec les peuples européens, la mettre au service des peuples européens. L'Europe ne peut plus se construire sans eux, contre eux, mais doit renaître pour eux, avec eux.

 

 

L'EUROPE DE DEMAIN doit avoir du sens. Elle doit assumer son héritage, ses racines judéo-chrétiennes, sa géographie, sa mission protectrice des peuples et nations européens. L'Europe de demain sera vraiment européenne, c'est-à-dire plus europhile à l'égard de nos partenaires naturels tels que la Russie et plus claire avec la Turquie qui n'a rien à faire en Europe, ni géographiquement, ni culturellement. Arrêtons de nous tromper et de tromper nos partenaires.

 

L'EUROPE DE DEMAIN doit être démocratique, respecter les nations européennes au lieu de les combattre et de les soumettre. L'Europe de demain doit être plus ressérée, plus efficace, plus agile et plus concentrée sur des actions prioritaires pour les peuples européens. L'Europe de demain sera celle des cercles concentriques et des libres coopérations. L'Europe de demain n'aura pas besoin de commissaires orgueilleux mais de services publics au service des peuples européens, de leur économie, de leur sécurité, et de leur avenir.

 

L'EUROPE DE DEMAIN doit être protectrice. Elle doit défendre nos frontières, nos économies, nos emplois, nos compatriotes contre les menaces extérieures. Ouvert aux quatre vents de la mondialisation et des vagues migratoires, le continent européen se retrouve aujourd'hui l'espace le moins protégé au monde. Les commissaires européens et autres gourous libre-échangistes ont réussi à faire de nous les dindons de la mondialisation et de la finance planétaire. Cela ne peut plus durer. Protégeons-nous. Protégeons nos industries, nos filières, nos emplois, ni plus ni moins que les Américains ou les Chinois.

 

L'EUROPE DE DEMAIN sera un projet partagé et porté par les peuples européens qui lui donneront son élan et sa légitimité par la voie de référendums nationaux dans chacun des pays membres.

 

L'EUROPE DE DEMAIN a besoin de la France. L'Europe de demain a besoin d'un chef d'Etat français à la hauteur des enjeux et de la situation. Elle ne l'a manifestement pas aujourd'hui.

 

La construction de l'EUROPE DE DEMAIN dépendra assez largement du choix, en 2017, du président de la République et d'un projet qui servira de fondations à l'Europe que nous voulons.

 

Yannick Moreau

Député LR de la Vendée littorale

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.