AVIS À TOUS CEUX QUI COMPRENNENT MAL MON SOUTIEN À NICOLAS SARKOZY.

Mes convictions personnelles ne sont pas solubles. Ni dans la famille politique que j'ai choisie en 2013 "Les Républicains", ni dans le soutien à tel ou tel candidat. Je suis et demeure un homme libre, épris de ma liberté.

 

Ce qui guide mon choix c'est l'intérêt de la France.

 

Vous croyez peut-être que le FN est la meilleure solution pour reconstruire et relever notre pays ? C'est votre droit. Ça n'est pas ma conviction. Je pense que le FN national-socialiste de Marine Le Pen et Florian Philippot est une impasse dangereuse qui accélérerait le déclin de notre pays.

 

Vous croyez peut-être que la gauche vaut mieux que la droite et vous êtes prêt(e) à faire confiance à de nouvelles têtes macronisées ? C'est votre droit. Ma conviction est tout autre. Le socialisme a fait beaucoup plus de mal à la France au cours des quatre dernières années que toutes les erreurs ou renoncements cumulés des ministres de droite et du centre depuis la Vème République.

 

Vous rêvez d'un(e) autre candidat(e), jeune, nouveau(elle), inspiré(e), à la fois moderne et fidèle aux valeurs traditionnelles de la droite française ? Moi aussi j'en rêve mais, malheureusement, ce candidat n'est pas en lice et n'apparaîtra pas magiquement dans les mois qui viennent.

 

Au final, si l'on place l'intérêt national au-dessus de toute autre considération, je pense que l'avenir de la France sera en de meilleures mains si ce sont "Les Républicains" qui réussissent à conquérir la confiance des Français.

 

Et au sein des Républicains, au coeur de la "primaire" (que je n'ai pas choisie mais qui est là et s'impose à tous les pragmatiques), qui est en mesure de porter l'espoir de l'alternance ? Alain Juppé ou Nicolas Sarkozy. Entre les deux, pour moi c'est clair je choisis Nicolas Sarkozy. 

 

Oh bien sûr nous ne sommes pas d'accord sur tous les sujets. Mais dans les moments difficiles auxquels nous devons faire face, la France a besoin d'un chef énergique, courageux et expérimenté. Je soutiens donc clairement Nicolas Sarkozy. C'est un soutien réel, constant et exigeant. Il est à mes yeux le meilleur des candidats en lice. Je souhaite sa victoire et m'engagerai de toutes mes forces pour que la droite ne soit pas seulement courageuse en campagne mais bien plus encore courageuse à l'épreuve des responsabilités. 

 

Si la droite française parvenait à reconquérir la confiance des Français, ce serait L'HEURE DE VÉRITÉ. Le moment où jamais de prouver qu'elle ne reculera pas, que nous ne reculerons plus, que nous oserons enfin réformer et relever notre pays. Ce sera notre dernière occasion de le faire.

 

Mon choix de soutenir Nicolas Sarkozy n'est pas un blanc-seing. C'est une décision réfléchie et exigeante pour faire gagner la France.

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.