Négociations des Tac et quotas 2017 : LA PÊCHE ARTISANALE FRANÇAISE RETIENT SON SOUFFLE

A l'heure où je dois quitter Bruxelles et les représentants des marins pêcheurs pour rejoindre l'Assemblée nationale et le discours de politique générale du nouveau premier ministre, rien n'est encore joué pour les armements, les marins et les familles françaises qui vivent de la pêche et font vivre nos ports...

 

Avec le 1er compromis présenté ce matin peu avant 10H seule la question du "bar sud" semble avoir été traitée raisonnablement. La pression retombe. Les pêcheurs de cette espce emblématique respirent un peu mais devront être particulièrement vigilants et disciplinés pour ne pas risquer des mesures sévères l'année prochaine.

 

Pour toutes les autres espèces, la négociation et la Commission sont très dures... Rien ne devrait pouvoir être conclu avant la nuit prochaine.

 

Nos espoirs reposent sur le minnistre de la pêche, soutenu par les nombreux professionnels présents cette année à Bruxelles et François Blanchet, Christophe Priou Daniel Fasquelle qui le motivent à ne rien lâcher.

 

La nouveauté de ce conseil européen 2016, c'est que tous les pays présents à la table des négociations désapprouvent l'attitude inflexible et fermée de la Commission... 

À suivre... 

Commentaires : 0 (Discussion fermée)
    Aucun commentaire pour le moment.