13 novembre 2015

Si on m'avait dit il y a quelques semaines que j'emprunterais cette route... (un vendredi 13 en + ; heureusement je ne suis pas du tout superstitieux).


MAIS C'EST LE SEUL MOYEN D'ALLER À LA RENCONTRE DES CHRÉTIENS D'ORIENT, DANS LEUR VILLAGE, SANS LE PRISME DÉFORMANT DES MÉDIAS.


Je ne regrette rien, les rencontres de la journée étaient magnifiques... et ce n'est pas terminé.


Promis, je vous raconterai. 


12 novembre 2015.


Les rencontres se poursuivent en Syrie et à Damas. Elles sont riches et touchantes. Elles répondent à certaines de mes questions et m'en posent beaucoup d'autres.


Je vous raconterai tout ça.


Comment prétendre aider à la résoution d'un conflit aussi complexe sans dialoguer, sur place, avec les autorités civiles, politiques et religieuses ?


C'est ce que modestement et à notre place nous nous efforçons de faire : rencontrer, échanger, dialoguer, pour chercher des issues au drame du peuple syrien et des Chrétiens d'Orient.