22 mars 2017

 

Chers amis,

 

Cela fait cinq ans que j'ai l'honneur de représenter les Vendéens du littoral à l'Assemblée nationale.

 

Avocat de notre Vendée bien aimée dans l'hémicycle, je suis aussi représentant de la Nation et combats énergiquement depuis cinq ans toutes les dérives socialistes qui déconstruisent méthodiquement notre pays.

 

Dans le même temps, vous le savez, je suis un élu enraciné à Olonne sur Mer et au Pays des Olonnes que je contribue modestement mais surement à faire bouger. Nouvelle "communauté d'agglomération" des Sables d'Olonne, "fusion" d'Olonne avec Les Sables et Le Château sont les deux projets publics les plus emblématiques pour lesquels je me suis engagé depuis dix ans et que nous avons collectivement réussi à faire naître au coeur de la Vendée littorale.

 

Dans dix-huit mois, la commune nouvelle des Sables d'Olonne, forte de ses 43.000 habitants et de sa nouvelle agglomération, disposera de tous les atouts pour devenir la ville-phare de notre beau département.

 

Vous qui me connaissez savez que je m'épanouis dans ces deux missions, à la fois locale et nationale. L'une nourrissant l'autre, et réciproquement. La mise en oeuvre prochaine de l'interdiction pour un parlementaire, député ou sénateur, d'être maire, président de communauté de communes, ou même adjoint ou vice-président, m'amène à faire un choix très difficile.

 

La loi m'impose désormais de devoir choisir entre mon rôle de député et mon rôle local à Olonne et dans l'agglomération des Sables d'Olonne. Il me faut désormais choisir entre servir mon pays à l'Assemblée plusieurs jours par semaine et servir notre petit bout de Vendée en m'investissant pour le développement harmonieux de notre beau département.

 

Ce choix est absurde et contre-productif. La conjugaison d'un mandat local de maire et d'un mandat parlementaire constituait une garantie d'avoir des députés et sénateurs connectés à la réalité de la vie quotidienne des Français. Qu'en sera-t-il demain ? Nous verrons naître des députés hors-sol, déracinés, élevés au grain transgénique des partis politiques qui dicteront leur loi et leurs choix.

 

A l'heure où l'élection présidentielle, clef de voûte de notre vie politique, occupe et préoccupe nos compatriotes, je me vois dans l'obligation de faire un choix impossible, cornélien, entre deux manières de servir mon pays, localement ou à Paris.

 

Eh bien, mes chers amis, j'ai l'honneur de vous faire part de ma décision de me consacrer pleinement à l'avenir du Pays des Olonnes et, par conséquent, de ne pas me présenter aux élections législatives de juin prochain.

 

Quelques semaines après la naissance de la communauté d'agglomération des Sables d'Olonnes que je préside et que j'appelle de mes voeux depuis dix ans, et à dix-huit mois de la naissance de la commune des Sables d'Olonne, ce n'est pas le moment de quitter le navire.

 

Vous qui m'avez toujours soutenu et encouragé, je mesure quelle peut être votre surprise, voire, pour certains d'entre vous, votre déception à la découverte de cette décision que j'ai longuement murie.

 

J'ai toujours dit que je n'envisageais pas de "faire carrière" ou de devenir un vieux parlementaire. Le cimetière de l'Assemblée est rempli de députés irremplaçables. Contraint à un choix que j'aurais préféré ne pas avoir à faire, j'ai finalement décidé de servir mon pays depuis Les Sables d'Olonne. J'ai décidé d'être acteur du redressement et du développement de mon pays ici, au Pays des Olonnes, au coeur de la Vendée littorale.

 

Je tenais à vous en informer directement, personnellement.

 

Je tenais aussi à vous remercier de votre compréhension à l'annonce de cette décision.

 

Je tenais enfin à vous remercier pour le soutien et l'amitié indéfectibles que vous me témoignez depuis toutes ces années passées à votre service en Vendée littorale ou à l'Assemblée nationale.

 

Cela a été pour moi un honneur de recueillir, avec Marietta Trichet, votre confiance en 2012, un honneur de vous représenter à l'Assemblée, un honneur de vous servir.

 

À 41 ans, en pleine force de l'âge, une nouvelle page de mon engagement au service de la Vendée et de la France s'ouvre désormais. Vous pouvez compter sur moi pour défendre, dans les responsabilités locales qui seront les miennes, les convictions et les valeurs que j'ai toujours portées à vos côtés.

Avec toute ma gratitude et mon amitié,

 

Yannick Moreau

Président de la communauté d'agglomération des Sables d'Olonne

Député LR de la Vendée littorale


11 novembre 2016

 

Honneur à ceux qui ont combattu et qui combattent aujourd'hui les ennemis de la France et de la liberté !

 

Plus que jamais nous avons le devoir de soutenir nos soldats, nos armées et tous ceux qui assurent notre sécurité.

J'ai l'honneur d'être officier de réserve de la Marine Nationale et de promouvoir "l'esprit de défense" et le lien Armée-Nation.

 

Alors que la France dispose du 2ème espace maritime mondial et que 90% des marchandises transitent par la mer, le rôle de la Marine devient essentiel pour assurer la sécurité et la prospérité de notre nation.

 

En ce 11 novembre 2016, rendons les honneurs aux combattants de Verdun et de la Somme.

 

Vive l'armée française !

Vive la Marine nationale !

Vive la France !

 

Nota Bene :

Pour tout renseignement sur La Préparation Militaire Marine (PMM) des Sables d'Olonne : 

http://prepa-militaire-marine-les-sables.over-blog.com

 

Pour en savoir + sur les métiers de la Marine nationale : 

http://www.etremarin.fr/tous-les-metiers 


1er septembre 2016

Bonne rentrée à tous ! Enfants, parents, équipes pédagogiques !

Petite tournée dans les écoles de Vairé, du Fenouiller et de Soullans pour prendre le pouls de cette rentrée ensoleillée.


Cartes postales : quelques rencontres de l'été.


Cartes postales : la convivialité de l'été.


03 juillet 2016

 

Quelques images de ce we de Toussaint.



27 juin 2016

 

Quelques images du we.

 

Bravo aux organisateurs des 24H de billes du Château, aux "Fins gourmets du comté d'Olonne" et aux nouveaux chevaliers, aux jeunes mariés d'Olonne et de Vendée et bravo aux écoles pour les kermesses......avec le match de foot pour les fans.




18 juin 2016

 

"Luttons tous pour La sauver !"

 

#Résistons


25 mars 2016

 

CARTE INTERCOMMUNALE DANS LE NORD-OUEST VENDÉE : LE BON SENS VA L'EMPORTER

 

Après des semaines de tension et la mobilisation forte des forces vives de l'Île, les élus de Noirmoutier ont unanimement choisi de préserver l'identité forte de leur communauté de communes insulaire, comme la loi les y autorise.

 

Sur le continent, le maire de Challans a su faire preuve d'un esprit positif et constructif ouvrant les bras à une coopération naturelle et renforcée avec les 4 communes du Pays du Gois.

 

Le préfet a lui aussi su faire preuve d'ouverture en acceptant de réunir à nouveau la CDCI avant le terme de la fin mars initialement fixé.

 

Cette perspective consensuelle est une bonne nouvelle pour le nord-ouest Vendée car on ne construit rien de solide et de fécond dans la précipitation d'un élargissement subi tant par les élus que par les habitants qui se voyaient ballotés d'une "communauté de communes" à une autre.

 

Le bon sens est en train de l'emporter et, en qualité de député de la Vendée littorale et membre de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale, je défendrai le 29 mars prochain l'exception d'insularité pour Noirmoutier, ainsi que le rattachement naturel des quatre communes du Pays du Gois à la communauté de communes de Challans.

 

Le moment venu, lorsque les uns et les autres auront appris à travailler plus étroitement et plus efficacement ensemble à l'échelle du grand nord-ouest Vendée, il sera temps d'étudier sereinement l'opportunité de réunir ou non les différentes communautés de communes au sein d'une communauté d'agglomération.

 

Yannick Moreau

Député de la Vendée littorale

 


28 janvier 2016

 

Merci aux 250 Vendéens du littoral venus partager un moment de convivialité et d'espérance pour la France.

 

Une belle soirée de voeux que nous organiserons l'année prochaine dans une salle + grande.


30 octobre 2015


Les élus du littoral vendéen étaient en force aux journées annuelles de l'ANEL.

L'occasion de confronter nos expériences littorales, de récupérer de bonnes idées vécues ici ou là, mais aussi de faire bloc pour essayer de contrebalancer la toute-puissance des administrations qui régissent la vie sur la côte métropolitaine ou ultra-marine.


François Blanchet et les maires de La Tranche sur Mer, Noirmoutier ou Brétignolles sur Mer.


23 octobre 2015

 

Je siégeais ce matin au conseil d'administration de VENDÉE HABITAT, organisme public HLM de Vendée.

 

Vendée Habitat est un acteur majeur du bâtiment et du logement en Vendée. Une gestion saine aura permis d'investir 70 millions d'euros en 2015, de livrer + de 300 logments publics neufs au service des familles de Vendée, dont une vingtaine accession à la propriété.

 

Il faut soutenir la production de logements publics en Vendée littorale car quand les prix de terrain sont aussi chers, les logements publics sont souvent le seul moyen pour les jeunes familles à revenu ordinaire de pouvoir se loger dans les communes littorales et ainsi conserver un équilibre de la pyramide des âges sur les communes côtières.


12 octobre 2015.

 

AVANT j'avais souvent du mal à circuler aux beaux jours en Vendée littorale,

mais ça c'était avant.



14 septembre 2015

Retour en images sur ce w-e au cours duquel la Vendée littorale a, une nouvelle fois, fait la démonstration de son dynamisme.


Merci à tous les bénévoles et acteurs publics qui font bouger la Vendée.


11 septembre 2015

Quelques photos d'une journée au service de la Vendée littorale.


Les temps que nous vivons sont particulièrement difficiles.

 

Dans ces moments particuliers, les élus ont besoin de rester au contact direct de leurs concitoyens, et ceux-ci d'avoir un lien direct avec leur député.

 

Je m'étais engagé auprès de vous à fare ce que je dis mais également à dire ce que je fais. Cette lettre et mon nouveau site internet poursuivent cet objectif.

 

Je souhaitais également vous assurer de mon engagement quotidien à vos côtés dans les responsabilités que j'ai l'honneur d'assumer en votre nom.

 

A l'aube de cette année, permettez-moi de vous souhaiter à vous et à ceux qui vous sont chers une très bonne année 2015.

Télécharger
Yannick Moreau député.pdf
Document Adobe Acrobat 8.4 MB