3 janvier

Santé, bonheur !


Une pensée particulière pour ceux que la maladie et les difficultés de la vie n'ont pas épargnés en 2012.


Que 2013 soit en Vendée littorale et dans notre pays placée sous le signe de la fraternité, de l'espoir, et de la responsabilité. 


4 janvier

Recyclez vos sapins !


Après la période des fêtes, la municipalité d'Olonne sur Mer poursuit son « Plan vert » et propose aux habitants de participer à l'effort environnemental de la ville en broyant gratuitement leurs sapins.


Cette année, les habitants pourront déposer gratuitement leurs sapins sans avoir besoin de se rendre jusqu'à la déchetterie. Ils bénéficieront d'une benne disposée à cet effet sur le parking de la Jarrie le 5 janvier 2013 entre 9h30 et 12h 30 ou bien ils pourront se rendre au Centre Technique Municipal entre le 7 et le 11 janvier 2013 aux horaires d'ouverture.


Le produit du broyage sera réemployé afin de créer un paillage naturel utilisé par la municipalité. Paillage garantissant la pousse des plantations et limitant le coût d'entretien et l'évaporation.


Informations sur le sujet merci auprès du Centre Technique Municipal d'Olonne sur Mer au 02 51 95 30 52 ou par mail à mairie.ctm@olonnesurmer.fr. 


8 janvier

Economiser 30 milliards cela n’est pas seulement indispensable, c’est possible.


A l'heure où des efforts budgétaires drastiques vont être imposés par le Gouvernement aux entreprises et aux ménages, il est nécessaire pour l'Etat aussi de réduire sa voilure et de trouver les moyens qui permettraient d'éviter de faire peser toute la charge de ces économies sur les forces vives du pays.


Voici un lien vers un article intéressant présentant les pistes pour réduire les charges sociales en France.


10 janvier

Oui aux éoliennes en mer et aux emplois qu’elles génèreront à terre.


L'annonce par le gouvernent du lancement ce mardi de l'appel d'offres pour la création d'un parc éolien en mer, au large de nos îles est une bonne nouvelle pour la Vendée littorale.


En ces temps difficiles, ce parc éolien représente un gisement inédit d'emplois et d'activités en Vendée littorale.


Il nous faudra veiller collectivement à ce que ce volume d'activités profite prioritairement aux entreprises et aux populations vendéennes, et particulièrement aux habitants de l'Ile d'Yeu pour qui ce projet au large des côtes insulaires représente l'une des rares véritables opportunités de développement économique.


Yannick Moreau

Député de la Vendée littorale.


11 janvier

Interview de Yannick Moreau : “Librement, je prépare l’alternance”.


Article paru dans le journal Ouest France du jeudi 10 janvier 2013. 


14 janvier

Une mobilisation exceptionnelle à “La Manif Pour Tous”.


Les Vendéens étaient innombrables à soutenir par la pensée ou physiquement à Paris, la manifestation contre l'ouverture à marche forcée par le Parlement du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe.


Quoiqu'il en dise, le Gouvernement ne pourra rester sourd très longtemps à cet élan populaire porté par une majorité silencieuse de Français.


Les Vendéens du littoral qui comme moi veulent un vrai débat conclu par un référendum, doivent d'ores et déjà se préparer à une nouvelle immense manifestation à Paris à l'issue du débat parlementaire qui s'ouvre prochainement à l'Assemblée Nationale.


17 janvier

Arrêtons la démagogie sur le cumul des mandats.


A l'heure où notre pays fait face à de graves dangers militaires, terroristes et économiques, le tripatouillage électoral qui se profile ne me semble pas être judicieux et la question du cumul des mandats ne me semble pas être la priorité.


 J'ai donc décidé de co-signé le communiqué de presse suivant :


"Alors que la France est en guerre militaire mais aussi économique, alors que le Parlement devrait consacrer toute son énergie pour résoudre les difficultés économiques et sociales de la France, le président Hollande, profitant de ce que la guerre au Mali et le projet de loi sur le mariage de deux personnes du même sexe retiennent toute l'attention, en profite pour avancer sur le terrain institutionnel avec des sujets qui soit relèvent du

tripatouillage électoral, soit de la plus grande démagogie.


Du côté tripatouillage électoral, on dénoncera en particulier la volonté de repousser les élections régionales et départementales afin de conserver le Sénat ainsi que le texte sur l'élection des conseillers départementaux dont on a bien compris qu'il n'avait qu'un but : maintenir le PS à la tête d'un maximum de départements, malgré le mécontentement suscité par la politique du gouvernement.


Du côté démagogie, on dénoncera les annonces sur le cumul des mandats. On pourrait en sourire quand on sait que François Hollande a construit toute sa carrière politique sur le cumul, récemment encore il était maire, président de conseil général et député ! Sauf à avouer a postériori qu'il a été un mauvais maire, un mauvais président et un mauvais député, on ne comprend pas sa démarche aujourd'hui. Mais on ne sourira pas car l'affaire est grave.


On ne peut, en effet, priver ainsi les parlementaires de tout ancrage local. L'argument avancé est celui de la disponibilité, mais aujourd'hui les députés les plus actifs sont ceux qui cumulent avec un mandat exécutif local ! Et, surtout, la question du statut des parlementaires et des moyens mis à leur disposition n'est absolument pas posée.


François Hollande cède à la facilité en reprenant les conclusions de la commission Jospin qui a refusé d'auditionner et d'écouter les parlementaires qui cumulent et qui n'a abordé ce sujet compliqué que de façon superficielle et partielle.


Oui, à une vraie concertation, oui à une vraie réforme d'ensemble qui doit aussi aborder la question de la décentralisation et des rapports entre l'Etat et les collectivités territoriales.


Non, à ce qui ressemble à une véritable provocation à l'égard de parlementaires qui consacrent toute leur énergie et l'essentiel de leur temps disponible au service des autres.". 


23 janvier

50ème anniversaire du traité de l’Elysée entre l’Allemagne et la France.


Belle image que de voir 2 assemblées parlementaires siéger ensemble au Bundestag à Berlin.


Émotion lors des hymnes nationaux chantés par les députés des 2 rives du Rhin.


Pensées à mes 2 grands-pères qui me regardent de là-haut.


Et oui, l'amitié entre la France et l'Allemagne se conjugue au présent.


23 janvier

Une délégation de parlementaire pour la famille “reçue” à l’Elysée.


Le 15 octobre dernier, les 217 députes et sénateurs membres de "l'Entente parlementaire pour la Famille" ont écrit au président de la République pour lui demander un rendez-vous.


3 mois après, et malgré nos relances, cette demande est restée sans réponse.

Déterminés à obtenir une réponse et un rendez-vous pour présenter nos arguments à M. Hollande sur l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe, nous sommes allés à pieds de l'Assemblée à l'Elysée pour déposer en main propre une nouvelle demande écrite de rendez-vous.


Les parlementaires de Vendée et de l'ouest étaient bien présents.


J'ai eu l'honneur de faire partie du petit groupe de 12 personnes "reçu" à l'Elysee. Nous y avons rencontré la directrice de cabinet du président de la République qui nous a promis une réponse demain....


J'écris "reçu" avec des "" car cette collaboratrice éminente du Président nous a accueillis dans la salle du poste de garde du portail, un simple cagibi ! C'est dire le mépris peu républicain que la présidence de la République affiche à l'égard de la représentation nationale...


28 janvier

Le Président de la République refuse de recevoir l’Entente parlementaire pour la Famille.


Voilà le cagibi de 6m² dans lequel nous avons été reçus par la directrice de cabinet du président de la république (au centre sur la photo).


No comment.


L'Entente Parlementaire pour la Famille a été informée, ce jour, du refus du Président de la République de recevoir une délégation de ses membres.


L'Entente Parlementaire constate que le Président François HOLLANDE n'est pas celui de tous les Français. Libre à lui de recevoir qui il veut mais refuser de recevoir l'Entente Parlementaire qui représente 220 sénateurs et députés, élus de la Nation, est une forme de mépris, alors même qu'il avait reçu, en quelques heures, des membres de la LGBT.


Aux Français de juger de ce Président « normal », de ce Président « partial » !



29 janvier

L'avenir de la pêche artisanale française passe en ce moment à la moulinette bruxelloise....


http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/politique-commune-peche-cinq-mois-pour-reformer-28-01-2013-83374


30 janvier

Ayrault ajoute la division à la division.


Au moment où notre pays se fracture sur la question de l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe, le premier ministre choisit d'ajouter la division à la division. Quelle urgence y a-t-il en effet à annoncer une "initiative" sur le droit de vote des étrangers au moment même où s'ouvre, à marche forcée, le débat parlementaire sur l'avenir de l'institution du mariage ?


Alors que le chômage a augmenté de 10% en 2012, le gouvernement préfère mobiliser son énergie et celle des parlementaires à faire passer des réformes qui divisent les Français, bouleversent les repères fondamentaux de notre République et qui n'ont d'autres objectifs que de servir d'écran de fumée pour masquer son incapacité à gérer la crise et à œuvrer efficacement pour l'emploi .


Les chiffres du chômage flambent et le gouvernement nous fait regarder ailleurs.


Notre priorité devrait être l'Union pour l'emploi et le redressement du pays, pas la Division pour déconstruire nos repères fondamentaux.


Yannick Moreau

Député de la Vendée littorale.