31 décembre 2014

DÉCOUVREZ LA CARTE DE VŒUX D'OLONNE SUR MER.

 

BONNE ANNÉE A TOUTES ET À TOUS !

 

 

http://www.olonnesurmer.fr/voeux2015/


24 décembre 2014

Joyeux Noël !

 

Laissons-nous toucher par la paix et la douceur de Noël, phare d'Amour dans l'obscurité de ce monde.

 

Je décroche quelques jours en famille et vous retrouverai à l'aube de la nouvelle année.

 

Merci encore pour votre soutien et votre amitié sans lesquels je ne pourrais vous servir et servir mon pays avec autant d'enthousiasme et de détermination.

 

Bonnes fêtes à toutes et à tous.


23 décembre 2014

Mes premières pensées sont ce soir pour les victimes du crime collectif barbare de Nantes et pour leurs proches plongés dans l'angoisse et la douleur.

 

Ma deuxième réflexion porte sur la fragilité de notre pays livré aux folies meurtrières de déséquilibrés de tout poil devant lesquels nos forces de sécurité sont d'autant plus désarmées qu'elles font face à une baisse sans précédent des moyens qui leur sont alloués.

 

Enfin, je ne peux m'empêcher de repenser à la faute morale de la gauche au pouvoir et particulièrement à la sinistre réforme pénale de Mme Taubira qui, au lieu de renforcer l'arsenal pénal de lutte contre les infractions et les crimes, a érigé le laxisme comme pilier de la réponse pénale dans notre pays.

 

La seule réponse aux crimes odieux dont notre pays est aujourd'hui le triste théâtre est la SÉVÉRITÉ ET LA RIGUEUR IMPLACABLES de la sanction pénale,

et non pas l'EXCUSE sociétale et angélique que la gauche au pouvoir nous ressert invariablement.

 

Photo © remi certain


22 décembre 2014

PLUS QUE QUELQUES JOURS POUR VOUS INSCRIRE SUR LES LISTES ÉLECTORALES !

 

Yannick Moreau, député de la Vendée littorale, appelle les Vendéens à vérifier s'ils sont bien inscrits sur les listes électorales de leur commune avant le 31 décembre 2014.

 

"Si le vote est un droit, c'est aussi un devoir. C'est la possibilité concrète de choisir les représentants qui auront pour responsabilité d'améliorer le quotidien et de préparer l'avenir.

 

Alors que les mauvaises nouvelles se succèdent trop souvent, le vote est l'une des solutions pour changer les choses. Il ne faut pas le négliger. Entre la résignation et l'engagement, seul l'engagement construit l'avenir.

 

L'année 2015 verra deux échéances importantes pour les Vendéens : l'élection départementale en mars, avec de nouveaux cantons et des modes de désignation issus du tripatouillage socialiste, et l'élection régionale en fin d'année prochaine.

Nous devrons être nombreux à voter pour défendre l'intérêt de la Vendée dans une période difficile pour les collectivités territoriales et leurs habitants.

 

Pour ces deux élections il faut être inscrits, vous et vos proches, AVANT LE 31 DÉCEMBRE 2014 auprès de votre mairie."

 

Nous devrons être nombreux à voter pour défendre l'intérêt de la Vendée dans une période difficile pour les collectivités territoriales et leurs habitants. Pour ces deux élections il faut être inscrits, vous et vos proches, avant le 31 décembre 2014 auprès de votre Mairie" ajoute Yannick Moreau.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale


22 décembre 2014

DU CONCRET POUR FACILITER L'ACCÈS AU LOGEMENT EN VENDÉE LITTORALE

 

L'accession au logement est une vraie difficulté en Vendée littorale.

Avec Michel Dupont, vice-président du Conseil général, nous en avons fait UNE PRIORITÉ.

Compte-tenu du coût des terrains en Vendée littorale, les logements publics sont souvent le seul moyen pour les jeunes et les familles au revenu modeste de rester vivre au pays, en attendant de devenir propriétaire comme 75% des Vendéens.

 

Avec Vendée Habitat dont nous sommes tous les 2 administrateurs nous multiplions les investissements en faveur du logement (70 millions en 2013) et avons eu le plaisir de remettre il y a quelques jours les clefs de logements neufs à loyer modéré sur la commune de St Gervais, au coeur du marais breton.


20 décembre 2014

Inauguration ce midi du nouveau service de transport public de St Gilles Croix de Vie.

 

 

Un pari collectif au service de la qualité de vie en Vendée littorale et au service de notre environnement.


19 décembre 2014

Création d'un timbre commémoratif pour le centenaire de la création de la "Croix de Guerre".

 

J'ai le plaisir de vous transmettre la réponse positive du Ministre de l’Économie à ma demande de création d'un timbre commémoratif pour le centenaire de la création de la "Croix de Guerre".

 

C’est en effet un signe important pour toutes les associations combattantes, qui œuvrent pour la défense des valeurs nationales et le maintien de la mémoire. La production d’un tel timbre renforce également le lien entre les armées et la Nation.

Télécharger
Courrier ministre.pdf
Document Adobe Acrobat 428.8 KB

16 décembre 2014

OUF !!!!!!!!!!!!!!

 

Cette année la "roulette bruxelloise" qui se joue arbitrairement de la vie des pêcheurs français épargne les pêcheurs du Golfe de Gascogne et impose des restrictions drastiques aux pêcheurs de La Manche.

 

A l'issue de conseil européen des ministres de la pêche qui se finit de manière inespérée pour la pêche vendéenne et atlantique, je voudrais remercier Alain Vidalies de sa pugnacité et du très beau résultat obtenu pour nos armements, nos marins, leur famille, nos criées, nos ports qui vont pouvoir travailler sereinement en 2015.

Je voudrais aussi remercier les élus et les représentants locaux, régionaux et nationaux de la pêche artisanale française qui se sont mobilisés et ont fait corps pour peser sur le gouvernement et sur les négociations.

Cette bonne nouvelle qui récompense les efforts engagés par nos marins depuis des années ne règle pas tous les problèmes. Il y aurait encore beaucoup à dire sur le fonctionnement de ce conseil européen et sur l'avenir de la pêche française, mais, ce soir, ne boudons pas notre plaisir, réjouissons-nous pour cette année qui s'annonce sereine pour les pêcheurs du Golfe.


15 décembre 2014

C'est aujourd'hui le grand jour pour l'avenir de la pêche artisanale vendéenne et française.

C'est aujourd'hui que se réunit à Bruxelles le conseil européen des ministres de la pêche qui, après de longues négociations et tractations nocturnes, rendra son arbitrage sur les propositions inacceptables de la Commission européenne pour les TACS et quotas 2015.

C'est la raison pour laquelle, malgré la grève générale des transports en Belgique aujourd'hui, j'ai pris la route de Bruxelles pour aller soutenir nos marins-pêcheurs, leur armement, leur filière, leurs familles.

C'est aussi la raison pour laquelle, il y a deux semaines, le 2 décembre, pendant que nos pêcheurs manifestaient à Nantes sous les fenêtres du 1er Ministre, j'ai interpellé le gouvernement à l'Assemblée sur les conséquences dramatiques de la "roulette bruxelloise". Je n'ai rien à ajouter. Tout est dit dans la vidéo ci-jointe.


13 décembre 2014

"5 ans après Xynthia, je témoigne pour le 20H de TF1".

 

La responsabilité des maires est lourde.

 

Le bien commun que recherche les maires du littoral (où des zones à risque naturels avéré), c'est l'équilibre à trouver entre :

 

- les mesures de protection des habitants et de leurs biens d'une part,

- et la nécessaire développement responsable de nos communes touristiques littorales d'autre part.


11 décembre 2014

Mise à l'eau ce matin par OCEA du "RIGEL", 2ème + gros bateau jamais construit aux Sables d'Olonne.

 

Une fierté pour Les Sables d'Olonne qui confirme le dynamisme de sa filière de construction navale et l'excellence du savoir-faire du chantier OCEA.

Une fierté aussi pour la Vendée qui n'a pas ménagé ses efforts pour investir et parier sur l'avenir des ports sablais. Merci notamment au Conseil général de la Vendée et à la CCI pour l'élévateur de 500t et pour le reste.

Une fierté enfin pour la France qui, en livrant ce bijou de technologie à l'armée indonésienne, montre son savoir-faire à l'export et prouve qu'elle sait honorer ses contrats et sa parole...


10 décembre 2014

Ce matin, le Conseil des ministres à examiné le projet de "loi Macron", dite de croissance et d'activité.

 

Voici "à chaud" trois réactions que m'inspire ce projet, sur les points les plus controversés.

 

On ne retrouvera pas le chemin de la croissance et de l'emploi en généralisant le travail le dimanche. C'est une diversion, qui étalera le peu de pouvoir d'achat, pour éviter les réformes courageuses et structurelles dont notre pays a besoin. Préservons dans notre société les rares instants encore non marchands et que l'on peut consacrer à nos proches ou à nos associations.

Il n'y aura pas non plus de retour de la croissance en démantelant la profession d'avocat comme le prévoit le projet. Le Droit français n'est pas anglo-saxon. Nos spécificités juridiques ont un sens qui garantit un équilibre au service de tous les justiciables.

 

Et enfin, on ne retrouvera pas la croissance en organisant un désert notarial et rural. Les services publics du droit sont une richesse que nous devons pouvoir conserver à proximité. C'est un vrai enjeu pour nos territoires !

 

Je renouvelle mon soutien aux professions juridiques menacées par ce texte, et continuerai à être à l'Assemblée nationale leur défenseur, dans l'intérêt de tous.


10 décembre 2014

Groupe d'amitié France/Vatican

 

Au coeur des débats sur la réforme du droit d'asile, sur le projet de loi Macron ou sur les excès d'un laïcisme archaïque, j'ai rencontré ce matin, telle une parenthèse dans le tumulte de la vie parlementaire, le cardinal Vingt-Trois à l'occasion d'une réunion du groupe d'amitié France-Vatican.

 

Un homme sage avec lequel il est toujours intéressant d'échanger.


10 décembre 2014

Le "GILLO’BUS" : nouveau service de transport urbain à Saint Gilles Croix de Vie.

 

Une initiative responsable et utile qui montre, en ces temps de disette financière pour les collectivités locales, une volonté politique forte d'ancrer St Gilles Croix de VIe dans une démarche globale de développement durable.

 

http://www.saintgillescroixdevie.fr/Modules/Actualites/Le-GILLO-BUS-nouveau-service-de-transport-urbain-a-Saint-Gilles-Croix-de-Vie


6 décembre

Principe d’innovation responsable : la gauche rate encore une occasion d’allier confiance et croissance.

 

Alors que tous les secteurs professionnels protestent contre les excès de taxes et de normes, la gauche s’est opposée aujourd’hui à la reconnaissance du principe d’innovation responsable à l’Assemblée nationale.

« Ce principe contenu dans une proposition de loi que j’ai cosignée, portée par Eric WOERTH, aurait pu englober le principe de précaution dans une perspective plus large, afin de donner un signal fort en faveur de l’innovation pour notre économie et la compétitivité de notre pays. » explique Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale et membre de la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée nationale.

 

« La gauche rate une occasion d’allier confiance et croissance, je le regrette. Cela envoie un message négatif à tous nos entrepreneurs qui prennent des risques au quotidien» déclare Yannick MOREAU.

 

« Saisir des opportunités, développer son entreprise, conquérir de nouveaux marchés, sont autant de défis dont la réalisation peut se heurter à un principe rigide de précaution, qui s’avère parfois être synonyme d’interdiction et d’immobilisme », ajoute Yannick MOREAU.

 

« Les capacités d’innovation de notre pays restent exceptionnelles, avec près de 80 technologies de pointe identifiées. Nos PME vendéennes sont positionnées dans nombre de ces secteurs. C’est en leur faisant confiance que nous retrouverons croissance et emploi » conclut Yannick MOREAU.

 

Lien vers la proposition de loi constitutionnelle que j'ai cosignée.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Membre de la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée nationale.


5 décembre

Je manifeste ce matin aux cotés des entrepreneurs qui veulent créer croissance et emplois.

 

Assez des normes et des taxes qui empoisonnent le quotidien de celles et ceux qui prennent des risques tous les jours, libérons les énergies !

Cette action unitaire des "petits" chefs d'entreprise (UPA, CGPME, MEDEF, indépendants) montre bien l'urgence et la gravité du problème.

Le redressement de notre pays ne pourra se faire qu'à la condition que nous faisions confiance à nos entreprises !

Télécharger
Les patrons vendéens excédés, sortent dans la rue
Article Ouest-France - 6 décembre 2014
Article YM 2.jpg
Image JPG 684.8 KB

2 décembre

Si l'Assemblée nationale prenait le risque de reconnaître, aujourd'hui, un Etat palestinien, elle jetterait de l'huile sur le feu des violences.

 

A l'heure où le processus de paix est moribond et où l'islamisme radical massacre les minorités religieuses au Proche et Moyen Orient, les conditions ne sont pas du tout réunies pour la reconnaissance d'un État palestinien, qui puis est par l'Assemblée nationale qui n'en a pas les prérogatives dans notre Vème République.

 

Je voterai donc "CONTRE" la motion demandant la reconnaissance, aujourd'hui, d'un État palestinien.


2 décembre

DE TOUT COEUR AVEC LES MARINS PÊCHEURS QUI MANIFESTENT MARDI POUR LA SURVIE DE LA PÊCHE ARTISANALE VENDÉENNE !

 

Requis à l'Assemblée nationale ce mardi 2 décembre, je ne serai pas physiquement présent aux côtés des nombreux pêcheurs mobilisés sur l'ensemble du territoire national pour supplier le Premier Ministre de les écouter et de les défendre enfin à Bruxelles lors du conseil européen du 15 décembre prochain.

 

Si je ne serai pas physiquement présent à Nantes, AU MÊME MOMENT VERS 11H30, À L'ASSEMBLÉE, J'INTERROGERAI OFFICIELLEMENT LE GOUVERNEMENT SUR LE SOUTIEN QU'IL COMPTE APPORTER À NOS ENTREPRISES DE PÊCHE ARTISANALE.


Par ailleurs, avec mes collègues UMP député et sénateurs, Alain Leboeuf, Bruno Retailleau et Didier Mandelli, nous avons saisi Manuel Valls par une lettre ouverte que vous trouverez ci-dessous.

 

NOUS CROYONS À L'AVENIR DE LA PÊCHE ARTISANALE FRANÇAISE, POUR PEU QUE LE GOUVERNEMENT DE LA FRANCE LA DÉFENDE VRAIMENT !

 

www.yannickmoreau.fr


1er décembre

"POURQUOI J'AI VOTÉ CONTRE LA "RÉSOLUTION" IVG DU 26 NOVEMBRE"

 

Le 26 novembre les députés n'étaient pas appelés à voter pour ou contre la loi Veil mais sur une "résolution" très différente de l'esprit et de l'équilibre de la loi Veil. Je me suis opposé à cette résolution pour 3 raisons.

 

1) J’ai voté contre car je ne souhaite pas modifier l’équilibre de la loi Veil par lequel l'avortement était conçu, non comme un "droit fondamental" et universel, mais comme une exception au principe supérieur de protection de la vie dès son commencement, principe général et d'ordre public consacré et garanti par l'article 16 du code civil.

Veillons à ne pas bousculer la hiérarchie des principes et à éviter le risque de banalisation de l'IVG.

 

2) J'ai également voté contre car la résolution cherche à reconnaître - je cite - "un droit à disposer" librement et sans limite de son corps. Un tel droit n'existe pas juridiquement aujourd'hui et constituerait une dérive vers la marchandisation du corps humain. Le principe juridique "d'indisponibilité du corps humain" actuellement en vigueur me paraît largement préférable en ce qu'il permet par exemple de fonder l'interdiction du recours aux mères porteuses. Si notre droit consacrait un "droit à disposer" librement et sans limite de son corps, comment pourrait-on durablement refuser la GPA ?

 

3) J’ai voté contre enfin car je suis opposé à la technique d’agitation politicienne de sujets sociétaux dont le Parti Socialiste se sert pour ressouder sa majorité et tenter de faire oublier l’échec catastrophique de sa politique pour la France et les Français. 

Alors que la loi Veil est appliquée depuis quarante ans dans notre pays, quelle urgence y avait-il pour le parlement à se prononcer deux fois en 2014 sur la question sensible de l'avortement ? Comment ne pas y voir d'obscurs calculs politiciens ? 

L'avortement est tout sauf un acte banal et anodin. Plutôt que de réécrire tous les six mois la loi Veil, l'énergie des pouvoirs publics serait mieux employée à chercher à prévenir ces situations et à accompagner dignement les femmes qui vivent ces situations particulièrement douloureuses.

 

Je ne demande pas à mes compatriotes de partager mon opinion sur ce sujet complexe et intime. Je respecte les convictions de chacun et revendique en retour le droit à la tolérance et au respect de mes propres convictions.

 

En votant mercredi soir, j'ai fait mon devoir de député et affirmé une conviction. Je regrette que nous n'ayons été que 151 à prendre part à ce vote. Où étaient, à 18H un mercredi, les 400 autres ? 

 

Au lieu de donner des leçons de morale, les militants de la gauche au pouvoir qui se déchaînent sur internet et les médias feraient mieux de demander à leur parlementaire d'être présent à l'Assemblée et d'avoir le courage d'y afficher leur conviction.

 

Yannick Moreau

Député de la Vendée littorale


1er décembre

La nette victoire de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP ouvre une nouvelle page de la vie de notre famille politique : celle du rassemblement, de la rénovation démocratique interne et de la reconquête.

 

"Rassemblement" tout d'abord derrière notre nouveau chef en s'appuyant sur la qualité et la diversité des personnalités qui, à l'image de Bruno Le Maire, Hervé Mariton, Alain Juppé, François Fillon, Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand ou Guillaume Peltier, font la richesse de de notre famille.

"Rénovation démocratique" ensuite parce que ce sera aux membres de la famille, aux adhérents, de choisir une nouvelle organisation plus décentralisée, un nouveau nom pour notre mouvement, et un nouveau projet pour la France et les Français.

"Reconquête" enfin car notre objectif est de remettre le mouvement en ordre de marche pour incarner progressivement, scrutin après scrutin, une alternative audible et crédible susceptible de reconquérir le coeur et la confiance des Français.

Je m'engagerai pleinement pour ce triple objectif, c'est ma responsabilité de député d'opposition chargé de construire l'alternance.

Avec et autour de Nicolas Sarkozy, le travail commence aujourd'hui.

 

Yannick Moreau

Député de la Vendée littorale