31 juillet 2014

Je débranche quelques jours et prends un peu de hauteur...

 

Ciao les amis ! Ciao la Vendée Littorale !


31 juillet 2014

Centenaire de la Grande Guerre« Mesdames, Messieurs,

 

Tout au long de l’année 2014, nous allons commémorer le centenaire de la Grande Guerre.

 

Dès demain, vendredi 1er août 2014 à 16 heures les cloches de l’église Notre-Dame retentiront en commémoration du centenaire de la mobilisation générale.

 

En cet instant tragique, prémices à l’entrée en guerre de la France le 3 août 1914, je vous invite à vous souvenir et à avoir une pensée pour toutes les familles françaises.

 

Yannick MOREAU


30 juillet 2014

Communiqué de presse : Les 3 victimes du coup de sang de Mme Royal

 

1ère victime : l'emploi et le développement de la Vendée et du Grand-Ouest.

 

Ce projet vital pour l'économie et l'attractivité de la façade atlantique a déjà mobilisé des millions d'euros d'argent public et représente un espoir concret de développement pour un territoire très largement frappé par la crise et la désindustrialisation de notre pays.

 

2ème victime : le Président de la République dont la crédibilité et l'autorité sont une nouvelle fois foulées au pieds par une ministre placée sous son autorité.

 

Les Vendéens se souviennent que François Hollande, en visite en Vendée pour parler de l'inversion prochaine de la courbe du chômage (!), s'était clairement positionné en faveur de l'A831. La parole d'une ministre pèserait-elle plus lourde que celle du Président de la République ? Qui commande dans ce pays ? Qui est le chef exactement ? La réponse que les faits imposent a de quoi nous glacer le sang.

 

3ème victime : la confiance de nos compatriotes dans la parole des politiques.

Le Président de la République doit tenir sa parole. L'Etat doit tenir sa parole. L'échec du projet d'A831 serait un signal désastreux pour nos compatriotes qui pourraient se convaincre de l'incapacité des politiques à agir efficacement et concrètement pour les infrastructures porteuses d'emploi.

 

Plus grave encore, un renoncement du Président de la République sur l'A831 risquerait de porter un coup fatal à la confiance déjà microscopique que nos compatriotes accordent à la parole des politiques et à la politique en général.

 

Il est urgent que le 1er ministre et le Président de la République remettent en place Mme Royal et réaffirment l'autorité de l'Etat et de son chef sur ce projet d'utilité publique.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Maire d’Olonne sur Mer


30 juillet 2014

Courageux témoignage d’un officier général sur l’avenir de nos forces armées.


25 juillet 2014

Chrétiens d’Orient : silence, on élimine.

 

Régulièrement je prends la parole et je participe à des actions pour défendre les Chrétiens d'Orient, menacés sur leur propre sol par la haine et la violence.

 

Les députés ont décidé de la création d'un Groupe d'Etudes à l'Assemblée nationale pour trouver une solution. J'en suis naturellement membre.

 

Devant l'urgence, 20 personnalités lancent un Appel avant qu'il ne soit définitivement trop tard.

 

A retrouver dans Valeurs Actuelles.

 

Chrétiens d'Orient : Silence, on élimine !

 

Peuple de France, il est temps de se lever ! Il est temps de se mobiliser face à l'horreur que subissent les Chrétiens d'Orient, notamment en Irak.

 

Nous sommes face à un risque majeur : la disparition des descendants directs des premiers Chrétiens, qui parlent la langue du Christ.

 

Nous appelons le gouvernement à briser le silence assourdissant dans lequel il se terre, malgré les suppliques de nombreux élus et de nombreux citoyens inquiets.

 

Nous appelons Manuel Valls à cesser d'avoir l'indignation sélective ! Partout où la haine et l'intolérance menaceront des populations civiles innocentes, notre pays, grande Patrie des droits de l'Homme, doit réagir !

 

S'il n'agit pas, son silence risque de rendre notre pays complice des exactions, des enlèvements et des destructions de lieux de culte Chrétiens. Nous ne pouvons le tolérer plus longtemps.

Si les jours que nous vivons sont à l’urgence, ils sont le résultat de plusieurs années d’une politique internationale visant à faire des Chrétiens d’Orient la variable d’ajustement de la situation géopolitique du Proche et du Moyen Orient.

 

Nous le condamnons, et nous appelons le gouvernement à faire de la France, le leader d'une nouvelle politique internationale de protection des Chrétiens d'Orient.

 

La France soutient depuis des siècles ces peuples et a toujours appuyé sa diplomatie sur leur connaissance fine et spécifique de leurs pays. Cela lui a permis d’être active au cœur des enjeux géopolitiques de cette région complexe, avec son équilibre sans cesse remis en cause. La France, avec sa culture et son expérience, est considérée par tous ces peuples, croyants de toute religion ou non croyants, comme un grand pays qui soutient les causes des minorités fragiles.

 

Nous avons aujourd'hui une responsabilité devant l'Histoire !

 

Depuis la chute de Mossoul le 10 juin dernier, l’élimination des Chrétiens d’Irak s’est accélérée, avec un choix funeste : la fuite, la conversion ou la mort.

 

Ces derniers jours, les maisons des Chrétiens furent marquées du signe du «ن » en vue d’identifier les derniers Chrétiens présents en Irak.

 

Les Chrétiens d’Orient sont pourtant chez eux, dans cette partie du monde appelée maintenant le ‘Moyen Orient’, où ils sont implantés depuis deux millénaires.

 

Il y a là un enjeu civilisationnel de première importance.  Ces communautés incarnent le berceau du christianisme, et par conséquent de notre civilisation. L’Irak et l’Orient en général possèdent un patrimoine cultuel inégalé dans le monde.

 

Que dirons-nous à nos enfants ? Que la France ne s’est pas préoccupée du sort des Chrétiens d’Orient ? Qu’elle fut complice de la fin de la présence chrétienne en Orient ? Que la France a abandonné sa tradition de sauvegarde d’une minorité persécutée ?

 

Le Pape François disait récemment « il y a plus de martyrs aujourd’hui que dans les premiers temps de l’Eglise ». Ces paroles faisaient explicitement référence au sort des Chrétiens d’Orient.

 

Nous demandons à Manuel Valls, à François Hollande de s’exprimer publiquement sur le sujet, de saisir les instances internationales pour que la persécution cesse.

 

Nous leur demandons de favoriser l’aide humanitaire aux Chrétiens pillés, d’utiliser toutes les voies et tous les moyens diplomatiques et politiques nécessaires à leur protection.

 

La France, grande nation diplomatique, ayant toujours considéré la présence des Chrétiens en Orient comme un gage de stabilité, doit agir et vite.

 

À défaut, c’est une partie de notre âme que nous abandonnerons en Irak.

 

Christine Boutin, ancien Ministre

Rachida Dati, ancien Ministre, Député européen

Thierry Mariani, ancien Ministre, Député des Français établis hors de France

Hervé Mariton, ancien Ministre, Député de la Drôme

Pierre Christophe Baguet, Ancien Député et Maire de Boulogne Billancourt

Véronique Besse, Député de la Vendée

Valérie Boyer, Député des Bouches-du-Rhône

Xavier Breton, Député de l'Ain

Jean Dionis du Séjour, Ancien Député et Maire d'Agen

Philippe Gosselin, Député de la Manche

Françoise Grossetête, Député européen

Philippe Juvin, Député européen

Constance Le Grip, Député européen

Marc Le Fur, Député des Côtes d’Armor

Laurent Marcangeli, Député de la Corse du Sud

Yannick Moreau, Député de la Vendée

Jean Frédéric Poisson, Député des Yvelines, Président du PCD

Yves Pozzo di Borgo, Sénateur de Paris

Franck Proust, Député européen

Bruno Retailleau, Sénateur de Vendée


25 juillet 2014

Libération : des députés UMP proposent une loi contre les occupations illégales de terrain.

 

Cette initiative, soutenu par une quarantaine de parlementaires, vise explicitement les gens du voyage.

 

Une quarantaine de députés UMP soutiennent une proposition de loi contre les occupations illicites de terrains par les gens du voyage, a annoncé jeudi Yannick Moreau, l’auteur de cette proposition. Avec cette loi, Yannick Moreau souhaite «compléter l’arsenal juridique existant en renforçant les sanctions prévues et en donnant aux représentants de l’État et aux collectivités des moyens adaptés pour mettre fin aux occupations illicites».

 

«Concrètement, la proposition de loi porte notamment sur un durcissement des sanctions aux occupants illégaux en cas de séjour prolongé et permet la disponibilité immédiate des forces de l’ordre dès la demande d’évacuation du préfet», écrit le député de Vendée dans un communiqué.

 

Une quarantaine de députés ont déjà annoncé qu’il souhaitaient s’associer à cette proposition de loi. Selon Yannick Moreau, «c’est le signe qu’il s’agit d’une préoccupation forte des habitants et des élus». «Malgré des efforts importants pour la création d’aires de stationnement dédiées depuis plusieurs années, les occupations illégales sur des terrains publics et privés persistent. La procédure d’expulsion est à la fois complexe, longue, incertaine car soumise à des référés et les sanctions sont trop peu dissuasives», estime le député UMP.

 

Pour lui, «cette réforme est indispensable car il serait dangereux de laisser se développer l’idée que les gens du voyage auraient tous les droits et les résidents seulement celui de subir ces occupations illégales et anarchiques».


25 juillet 2014

Gens du voyage : le projet “répressif” du député.

 

Le quotidien Ouest-France a consacré un article sur la Proposition de Loi que je dépose, avec une quarantaine de mes collègues députés, pour lutter contre les occupations illégales des “gens du voyage”.


25 juillet 2014

Occupations illégales par les gens du voyage : déjà 38 députés co-sigent la proposition de loi de Yannick Moreau.

 

Mise à jour : 56 députés sont maintenant cosignataires de la Proposition de loi.

 

Lancée lundi soir, la Proposition de Loi de Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale et Secrétaire national de l’UMP à la Réforme de la Justice, rencontre une adhésion nationale face à un vrai problème de société. En 48 heures, 37 députés ont déjà indiqué à Yannick MOREAU qu’ils souhaitaient s’associer à la proposition de loi qu’il dépose à l’Assemblée nationale.

 

Pour Yannick MOREAU « c’est le signe qu’il s’agit d’une préoccupation forte des habitants et des élus. Cette réforme est indispensable car il serait dangereux de laisser se développer l'idée que les gens du voyage auraient tous les droits et les résidents seulement celui de subir ces occupations illégales et anarchiques ».

 

Malgré des efforts importants pour la création d'aires de stationnement dédiées depuis plusieurs années, les occupations illégales sur des terrains publics et privés persistent. La procédure d’expulsion est à la fois complexe, longue, incertaine car soumise à des référés et les sanctions sont trop peu dissuasives.

 

Yannick MOREAU propose donc de compléter l'arsenal juridique existant en renforçant les sanctions prévues et en donnant aux représentants de l'Etat et aux collectivités des moyens adaptés pour mettre fin aux occupations illicites. Concrètement, la proposition de loi porte notamment un durcissement des sanctions aux occupants illégaux en cas de séjour prolongé et permet la disponibilité immédiate des forces de l’ordre dès la demande d’évacuation du préfet.

 

Selon Yannick MOREAU « l'immense majorité des communes à parfaitement joué le jeu en prévoyant des aires adaptées à l'accueil. Les habitants de ces communes ont le droit, eux aussi, d'être respectés par l'évacuation des installations anarchiques. Personne ne doit avoir l'impression que certaines catégories sont au-dessus des lois ».

 

Le dépôt de la proposition de loi de Yannick MOREAU est également un signal d’alarme en direction du gouvernement: « devant la généralisation des occupations sauvages par les gens du voyage, le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et mettre à l’ordre du jour du Parlement une loi réellement dissuasive et répressive que commande l’exaspération de nos compatriotes ».

 

Force doit revenir à la loi, à l'Etat de droit dans lequel la liberté d'aller et venir et le droit de propriété sont pleinement garantis.

 

Les 56 premiers signataires de la proposition de loi de Yannick MOREAU :

 

Yannick MOREAU, Damien ABBAD, Bernard ACCOYER, Laurence ARRIBAGE, Julien AUBERT, Olivier AUDIBERT-TROIN, Véronique BESSE, Etienne BLANC, Valérie BOYER, Gérard CHERPION, Philippe COCHET, Jean-Pierre DECOOL, Lucien DEGAUCHY, Rémi DELATTE, Nicolas DHUICQ, Dominique DORD, Virginie DUBY-MULLER, Daniel FASQUELLE, Philippe FOLLIOT, Marie-Louis FORT, Yves FROMION, Laurent FURST, Annie GENEVARD, Jean-Pierre GIRAN, Philippe GOSSELIN, Patrick HETZEL, Guénhaël HUET, Valérie LACROUTE, Jacques LAMBLIN, Laure de LA RAUDIERE, Charles de LA VERPILLERE, Alain LEBOEUF, Céleste LETT, Véronique LOUWAGIE, Alain MARC, Alain MARLEIX, Patrice MARTIN LALANDE, Philippe MEUNIER, Jean Claude MIGNON, Alain MOYNE-BRESSAND, Jean-Frédéric POISSON, Axel PONIATOWSKI, Didier QUENTIN, Franck RIESTER, Paul SALEN, François SCELLIER, Fernand SIRE, Eric STRAUMANN, Claude STURNI, Lionel TARDY, Jean-Charles TAUGOURDEAU, Michel TERROT, Guy TESSIER, Jean-Marie TETART, Patrice VERCHERE, Michel VOISIN...


23 juillet 2014

Gens du voyage : Yannick Moreau dépose une proposition de loi pour lutter contre les occupations illégales.

 

Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale, Secrétaire national de l’UMP à la réforme de la Justice, a déposé aujourd’hui une proposition de loi à l'Assemblée Nationale visant à renforcer les outils juridiques aux collectivités et aux représentants de l'Etat pour rétablir l'ordre public en cas d'occupations illégales.

 

De plus en plus de communes -en particulier dans les territoires à fort potentiel touristique- sont confrontées à des occupations sur des terrains publics et privés, malgré des efforts importants pour la création d'aires de stationnement dédiées depuis plusieurs années.

 

Actuellement, la procédure d’expulsion est à la fois complexe, longue, incertaine car soumise à des référés et les sanctions sont trop peu dissuasives.

 

Yannick MOREAU propose donc de compléter l'arsenal juridique existant en renforçant les sanctions prévues et en donnant aux représentants de l'Etat et aux collectivités des moyens adaptés pour mettre fin aux occupations illicites. Concrètement, la proposition de loi porte notamment un durcissement des sanctions aux occupants illégaux en cas de séjour prolongé et permet la disponibilité immédiate des forces de l’ordre dès la demande d’évacuation du préfet.

 

Selon Yannick MOREAU « l'immense majorité des communes ont parfaitement joué le jeu en prévoyant des aires adaptées à l'accueil. Les habitants de ces communes ont le droit, eux aussi, d'être respectés par l'évacuation des installations anarchiques. Personne ne doit avoir l'impression que certaines catégories sont au-dessus des lois ».

 

Le texte de Yannick MOREAU est dans le même esprit de dissuasion et de répression que la proposition de loi déposée au Sénat il y a un an et dont l’examen a été interrompu. Le dépôt de la proposition de loi de Yannick MOREAU est également un signal d’alarme en direction du gouvernement: « devant la généralisation des occupations sauvages par les gens du voyage, le Gouvernement doit prendre ses responsabilités et mettre à l’ordre du jour du Parlement une loi réellement dissuasive et répressive que commande l’exaspération de nos compatriotes ».

 

Yannick MOREAU

député de la Vendée littorale

Secrétaire national de l’UMP à la réforme de la Justice


22 juillet 2014

Je tiendrai jeudi 24 juillet, de 14h30 à 16h00,  une permanence décentralisée en mairie de  L'île d'Yeu.

 

Un grand merci à Oya Vendée Hélicoptères pour la superbe photo.


21 juillet 2014

Projet de loi de la réforme territoriale - Mon intervention à l’Assemblée nationale.

 

21 juillet Après plusieurs heures d'attente, je suis intervenu, le 17 juillet, dans la discussion générale du projet de loi de réforme territoriale à l’Assemblée nationale.

 

Mon discours disponible sur Calaméo en cliquant ICI.

 

La vidéo de mon intervention en cliquant ICI.


19 juillet 2014

Le projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt n’a d’avenir que le nom.

 

Extrait : « Le projet de loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt n’a d’avenir que le nom », dénonce Yannick Moreau, député UMP de la Vendée.

 

Au Sénat, Gérard César a évoqué un « projet bavard qui ne résout en rien les problèmes », à l’issue de la première lecture.

 

Vous pouvez retrouver l'article sur le site de Public Sénat en cliquant ICI.


18 juillet 2014

Réforme territoriale : Yannick Moreau dénonce un permis de récidiver et s’interroge sur la géométrie variable de la fermeté judiciaire.

 

Yannick MOREAU, député de la Vendée littorale, Secrétaire national de l’UMP à la réforme de la Justice, regrette vivement l’adoption définitive de la réforme pénale portée par le Garde des Sceaux, Madame TAUBIRA.

 

En tant que secrétaire national de l’UMP en charge de la réforme de la Justice, Yannick MOREAU a combattu avec vigueur cette réforme idéologique et dangereuse pour notre société, qui est un véritable « signal de laxisme et de faiblesse donné aux délinquants » alors que notre pays sombre chaque jour un peu plus dans l’insécurité et que nos concitoyens appellent de leurs vœux davantage de fermeté.

 

En effet, la principale innovation du texte, la contrainte pénale, vise à vider les prisons là où il faudrait au contraire construire et rénover des dizaines de milliers de place. A partir du 1er janvier 2015 tous les condamnés à une peine de 5 ans de prison maximum pourront se retrouver dehors. Selon Yannick MOREAU il s’agit en réalité d’un véritable « permis de récidiver ». En outre, conformément à l’une des déclarations du Président de la République, les peines planchers sont supprimées, alors même qu'elles permettaient de sanctionner plus sévèrement les récidivistes.

 

Un deuxième texte consacré à la justice des mineurs sera proposé par le Sénat au premier semestre de 2015. Imprégné de cette même idéologie laxiste, il portera notamment la proposition de suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, qui n’a finalement pas pu être inscrite dans la version adoptée. Yannick MOREAU s’opposera avec vigueur à cette nouvelle transgression contraire à l’intérêt supérieur du peuple français. Il rappelle qu’un récent sondage indique que 75% des Français sont attachés au maintien du Tribunal Correctionnel pour Mineurs.

 

Au-delà de ces textes, c’est l’ensemble de l’esprit insufflé à la justice française par l’actuel Garde des Sceaux qui inquiète. A l’heure où le cap des 500.000 actes violents par an vient d’être dépassé, la condamnation d’une sévérité rarement atteinte d’une militante politique pour la publication d’un photomontage, répugnant, sur les réseaux sociaux inquiète car elle laisse à croire aux Français que la fermeté ne s’appliquerait uniquement que contre les adversaires du pouvoir.

 

Selon Yannick MOREAU : « Faut-il s'étonner de cette hyper-sévérité sélective lorsque l'on sait que l’un des juges appartient au Syndicat de la Magistrature, clairement marqué à gauche et complice du « Murs des Cons ». Nous devons garantir une justice parfaitement impartiale et interdire la syndicalisation politique des juges, comme pour les militaires. »

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale

Secrétaire national de l’UMP à la réforme de la Justice


17 juillet 2014

Pour une grande région Ouest-Atlantique, Yannick Moreau intervient dans la discussion générale à l’Assemblée nationale.

 

Après plusieurs heures d'attente, je suis intervenu cet après-midi dans la discussion générale du projet de loi de réforme territoriale à l’Assemblée nationale.

 

Pour saisir cette chance historique de réforme structurelle, j'ai proposé avec mon collègue Alain Leboeuf la création d’une Grande Région Ouest-Atlantique réunissant les actuelles régions de Bretagne, des Pays de la Loire et de Poitou-Charentes. Cette région stratège réunirait ainsi 9 millions de personnes aux identit...és et aux intérêts communs, pour un PIB de plus de 230 milliards d’Euros (supérieur au Danemark, à la Suède ou à la Roumanie).

 

J'ai également défendu le maintien d’un échelon départemental de proximité avec un conseiller territorial faisant le lien et le relai utile entre ces deux niveaux complémentaires.

 

Il faut enfin avancer sur une réforme de la carte communale et intercommunale, en allant vers davantage de fusions audacieuses comme celle que les habitants et les élus du Pays des Olonnes ont engagé résolument.

 

Quelques extraits de mon discours :

 

"Vous sacrifiez une décentralisation perfectible -mais qui fonctionne- sur l'autel d'une réforme informe.

 

Avec cette réforme territoriale et la "Valls hésitation" du 2 juin, vous avez érigé l'improvisation en mode de gouvernement.

 

Ne nous contentons pas des régions et des départements, RÉNOVONS la France territoriale du sol au plafond !

 

La France, vieille Nation tramée d'identités et de cultures régionales, mérite mieux que ces "petits arrangements entre amis" !"


15 juillet 2014

L’hommage et le soutien à nos forces armées sont nécessaires mais pas suffisants !

 

La mort de l'adjudant-chef Dejvid NIKOLIC du 1er Régiment étranger de génie (REG) hier, 14 juillet, au Mali nous rappelle brutalement à la réalité du métier des armes.

 

J'adresse à sa famille et aux proches de ce courageux soldat d'origine serbe, mort pour la France, ainsi qu'à ses camarades blessés dans la meme attaque suicide, toutes mes condoléances, et réaffirme avec force mon soutien à nos forces armées.

 

La triste concordance de cette attaque et de notre Fête nationale ne peut que renforcer le soutien de la Nation à celles et ceux qui la défendent partout dans le monde. La cohérence exige que ce soutien moral s'accompagne des moyens nécessaires pour que ce noble devoir s'exerce dans les conditions les plus adéquates face à la réalité de la mission.

 

Yannick MOREAU

Député de la Vendée littorale


15 juillet 2014

Gens du voyage : “les Vendéens aussi ont le droit d’être respectés”.

 

Vous pouvez retrouver mon communiqué de presse ICI (à venir bientôt).


12 juillet 2014

Amendement d’Alain Lebouf et Yannick Moreau sur le projet de loi de réforme territoriale.

 

Dans le cadre de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral, j’ai déposé avec mon collègue Alain LEBOEUF, un amendement proposant la création d’une grande région Ouest-Atlantique qui associerait la Bretagne, les Pays-de-la-Loire et le Poitou-Charentes.

 

ARTICLE 1er

 

Rédiger ainsi cet article :

 

« Sans préjudice des dispositions applicables aux régions d’outre-mer et à la collectivité territoriale de Corse, les régions constituées à partir des régions suivantes, dans leurs limites territoriales en vigueur au 31 décembre 2015 :

 

•      Alsace et Lorraine

•      Aquitaine et Limousin

•      Auvergne et Rhône-Alpes

•      Bourgogne et Franche-Comté

•      Bretagne – Pays de la Loire – Poitou-Charentes

•      Centre

•      Champagne-Ardennes et Picardie

•      Ile de France

•      Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées

•      Nord – Pas de Calais

•      Basse-Normandie et Haute-Normandie

•      Provence – Alpes – Côte d’Azur

 

EXPOSE SOMMAIRE

 

L’article 1er du présent projet de loi,  tel qu’il résulte des travaux de la commission des lois de notre assemblée, rétablit la carte initialement proposée au Sénat, avec pour seule modification le rattachement du Limousin à l’Aquitaine.

 

Plus qu’une synthèse politicienne et technocratique, les nouvelles régions doivent être le reflet des réalités culturelles, sociologiques et économiques de nos territoires et des entités prêtes à affronter les défis qui se présenteront à l’avenir.

 

C’est pourquoi, le présent amendement vise à modifier l’article 1er dans sa rédaction actuelle.

 

Il vise ainsi à proposer une délimitation d’une grande région Ouest-Atlantique regroupant la Bretagne, les Pays de la Loire et Poitou Charentes.

 

Cette nouvelle région aurait un poids économique réel et deviendrait suffisamment respectable en Europe et dans le monde. Elle serait notamment.

 

- le premier espace européen pour l’agriculture et l’agro-alimentaire

- le premier espace pour la construction navale

 

En unissant leurs forces, Bretons, Ligériens et Poitevins peuvent faire reculer la crise en devenant encore plus compétitifs. Aujourd’hui, nos territoires de l’Ouest Atlantique sont liés par une même dynamique économique qui leur permet une croissance plus forte et qui doit être cultivée, soutenue, voire amplifiée. Il serait ainsi habile et judicieux de calquer la réalité administrative sur la réalité économique, et non pas l’inverse.


10 juillet 2014

Il y a 5.000 ans la vie était déjà belle à Olonne sur Mer !

 

Il y a plus de 5.000 ans à Olonne sur Mer, les terres nourricières du plateau des Caltières, les ressources liées à la proximité des eaux saumâtres et du littoral et peut-être même la beauté du site, avaient favorisé l’installation, pendant la période néolithique, de noyaux de vie familiaux puis villageois.

 

La richesse historique et patrimoniale de ce site avait été mise en évidence lors des fouilles archéologiques préventives préalables aux travaux du contournement d’Olonne. Des sites de vie et d’activité avaient alors été mis en évidence et étudiés.

 

Deux ans plus tard, l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques et Préventives) revient sur le site, plus précisément sur les terrains d’un Olonnais féru d’histoire, René RAPITEAU.

 

Les archéologues de l’INRAP que Yannick MOREAU, Maire d’Olonne sur Mer, a rencontrés ce vendredi 4 juillet 2014 à l’issue de la campagne de fouilles, sont enthousiastes.

 

Rien moins que 3 noyaux villageois ont été identifiés sur le site ; trois noyaux familiaux qui se sont déplacés et réimplantés sur ce plateau pendant toute la période néolithique, marquant en cela leur attachement à ce site unique. « Fossés de délimitation et four à pierres de chauffe attestent de la présence de nos lointains ancêtres » commente Yannick MOREAU qui, enthousiaste, précise « Les découvrir ainsi, préservés dans la terre après plusieurs milliers d’années, procure une émotion que je souhaite faire partager à tous les Olonnais. Je proposerai à l’INRAP, le moment venu, d’organiser expositions et conférences pour tous. ».

 

Une nouvelle campagne de fouille sera programmée en 2015 et préalablement à cela, dès que l’INRAP rendra publique son étude, la ville d’Olonne sur Mer communiquera à ce sujet afin que les Olonnais et plus largement les Vendéens puissent partager la richesse de ces découvertes.

 

Fait unique, une voie, identifiée sur plus d’une centaine de mètres, a été mise à jour à proximité immédiate de ces noyaux villageois. Les archéologues de l’INRAP sont formels : il s’agit de la voie la plus ancienne jamais trouvée en France.

 

« Si plus tard tous les chemins ont mené à Rome, au néolithique, la première voie de circulation arrivait à Olonne. » conclut Yannick MOREAU, Député-Maire d’Olonne sur Mer.


8 juillet 2014

Message de soutien de Véronique Besse à la grande journée de mobilisation et d’action en faveur des chrétiens d’Irak, cosigné par Yannick Moreau.

 

Véronique BESSE, député de la Vendée et co-présidente du groupe d’études dédié aux chrétiens d’Orient récemment créé à l’Assemblée nationale, et 26 députés, s’associent à la manifestation organisée par la communauté et l’église assyro-chaldéennes de France ce mardi 8 juillet 2014.

 

Ils les assurent de leur soutien pour cette grande journée de mobilisation et d’action en faveur des chrétiens d’Irak qui traversent actuellement de terribles épreuves.

 

En créant ce groupe d’études, la représentation nationale tient à témoigner aux minorités chrétiennes d’Orient du fait que la France ne les oublie pas et honore sa mission historique de protection des chrétiens d’Orient.

 

Il est temps d’éveiller les esprits sur la situation tragique que ces derniers vivent actuellement. La France et le Gouvernement se doivent de réagir face aux violences et aux persécutions sans nom dont sont victimes ces populations.

 

Députés cosignataires :

 

Véronique BESSE

Etienne BLANC

Jacques BOMPARD

Valérie Boyer

Jean Pierre DECOOL

Nicolas DHUICQ

Laurent FURST

Hervé GAYMARD

Claude GOASGUEN

Jean Claude GUIBAL

Marc LAFFINEUR

Jean LASSALLE

Philippe Le RAY

Céleste LETT

Véronique LOUWAGIE

Lionnel LUCCA

Alain MARC

Alain MARSAUD

Yannick MOREAU

Jacques MYARD

Bernard PERRUT

Didier QUENTIN

François ROCHEBLOINE

Guy TEISSIER

Michel TERROT

Dominique TIAN

Philippe VITEL


2 juillet 2014

Audition de 5 ministres sur la conversion numérique de la société française.

 

Pas moins de 5 ministres pour débattre de "l'économie numérique" cet après-midi en commission des affaires économiques...

 

Audition de :

 

•      M. Benoît Hamon, ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

•      Mme Aurélie Filippetti, ministre de la culture et de la communication.

•      Mme Fleur Pellerin, secrétaire d’État chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international.

•      Mme Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du numérique, auprès du ministre de l’économie, du redressement productif et du numérique.

•      M. Thierry Mandon, secrétaire d’État à la réforme de l’État et à la simplification, auprès du Premier ministre.


2 juillet 2014

Communiqué de presse - Taxe de séjour : Yannick Moreau dénonce un non-sens économique.

 

Yannick MOREAU, Député de la Vendée Littorale, membre de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale,  dénonce le nouveau matraquage qui se dessine dans les annonces du Secrétaire d’Etat chargé du budget concernant un déplafonnement de la taxe de séjour.

 

Votée en première lecture au détour d’un amendement dans le Projet de Loi de Finances Rectificatives, cette mesure serait de nature à porter un coup aussi dur qu’inutile à l’ensemble de notre économie touristique.

 

« Alors que les professionnels du tourisme doivent faire face à de trop nombreuses normes contraignantes et coûteuses, le gouvernement fait, dans les actes, l’inverse de ses promesses de simplification et de baisse de la fiscalité. Le Tourisme représente près de 80 milliards d’euros chaque année en France. Cette hausse est un non-sens économique et social ! » dénonce Yannick MOREAU.

 

Il rappelle que l’économie liée au tourisme représente en Vendée 36 millions de nuitées pour un chiffre d'affaire de 2,9 milliards d'euros.

 

En cette période marquée par un contexte économique difficile, la France doit s’appuyer sur ses atouts et ne peut négliger l’un des principales forces : son attractivité. « Alors qu’il faudrait, au contraire, des dispositifs d’encouragement pour renforcer l’attractivité de nos territoires, cette décision est très inquiétante : S’il souhaitait donner un signal pour dire aux touristes de ne plus venir en France, le gouvernement ne s’y prendrait pas autrement » ajoute Yannick MOREAU.

 

Auditionnée ce matin en commission des Affaires économiques, Fleur PELLERIN, Secrétaire d’Etat chargée de la promotion du Tourisme, contrairement au déminage prudent de son ministre de tutelle Laurent FABIUS, n'a pas dit son opposition de fond à cet amendement de hausse de la taxe de séjour.

 

Yannick MOREAU appelle le Gouvernement à mettre fin à ce double discours permanent, à revenir sur ce projet contre-productif et à simplifier, enfin, la vie des entreprises touristiques de notre pays.


2 juillet 2014

Un déplafonnement de la taxe de séjour serait une folie pour notre économie littorale et touristique !

 

Nos professionnels du tourisme qui connaissent eux aussi la crise ont besoin d'encouragements, pas d'augmentation des impôts et des contraintes qui pénaliseraient leur compétitivité et ruineraient les efforts entrepris.

 

Retrouvez l’article du Figaro ICI.


2 juillet 2014

Audition de Fleur Pellerin, secrétaire d’Etat en charge du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger.

 

Audition de Mme Fleur Pellerin, secrétaire d’État chargée du commerce extérieur, de la promotion du tourisme et des Français de l’étranger, auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international.


2 juillet 2014

Audition de Martin Bouygues, pdg de Bouygues.

 

Commission des Affaires Economique : Audition de Martin Bouygues, président-directeur général de Bouygues.


1 juillet 2014

Réforme pénale, question de Georges Fenech lors des questions au gouvernement.

 

Vidéo de M. Georges Fenech disponible ICI.