27 novembre 2016

 

Merci à tous les bénévoles mobilisés pour tenir les 10.000 bureaux de vote de France.



23 novembre 2016

 

Réunion entre deux tours primaire de soutien à François Fillon aux Essarts.


POUR LA FRANCE ET LES FRANÇAIS, DIMANCHE VOTONS !

 

Madame, Monsieur, chers Compatriotes de la Vendée littorale,

 

Dans les épreuves que la France et les Français traversent, nous devons, chacun à notre place, œuvrer pour l’unité et le redressement de notre pays.

 

L’unité, c’est la capacité de nous rassembler. C’est aussi le courage de nous protéger efficacement et collectivement contre les barbares qui menacent notre liberté, notre identité commune, nos valeurs et notre nation.

 

Le redressement, c’est l’objectif que nous assignons à ceux qui nous gouvernent. Après quatre ans de mandat de François Hollande, Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, force est de constater que la France et les français "ne vont pas mieux ".

 

Il ne suffit pas de discourir, encore faut-il agir vraiment, fortement, pour protéger les Français, libérer les énergies, réduire les déficits, baisser les impôts et les charges, arrêter de casser ce qui marche, et réformer en profondeur ce qui ne marche plus.

 

Mon rôle de parlementaire d’opposition depuis quatre ans est non seulement de dénoncer l’imposture de ces années qui ont abîmé encore davantage le France, mais aussi de construire une alternance forte et courageuse qui osera ENFIN entreprendre les grandes réformes dont notre pays a besoin et sans lesquelles il ne saurait y avoir de redressement durable, de retour à la croissance, à l’emploi, à la prospérité.

 

C’est tout l’enjeu de l’année électorale qui s’annonce. Nous devons saisir l’opportunité de "la primaire de la droite et du centre " et des élections nationales pour aller voter, et choisir nous-mêmes l’avenir de notre pays.

 

Le prochain rendez-vous, c’est la "Primaire de la droite et du centre" les 20 et 27 novembre prochains.

 

Allons voter. Ne pas voter, c’est laisser les autres choisir à votre place.

 

Chacun est libre de son choix, qu’il choisisse avec enthousiasme ou par défaut, le choix du représentant de la droite et du centre est très important.

 

Pour ma part, vous le savez, j’ai choisi de voter pour Nicolas Sarkozy. C'est pour moi le meilleur des candidats à la primaire pour protéger et relever la France. L’essentiel, quelles que soient nos sensibilités respectives, est de se rassembler le 27 novembre au soir, au deuxième tour, pour soutenir celui ou celle qui sortira vainqueur de la primaire et portera l’espoir de la droite et du centre aux élections présidentielles du printemps 2017.

 

Pour la France et les français,

Les 20 et 27 novembre prochains,

Votons ! 


15 novembre 2016

 

PARÉS À TENIR LES BUREAUX DE VOTE DIMANCHE PROCHAIN DE 8H À 19H !

 

Didier Mandelli, sénateur de Vendée, coordinateur de la primaire en Vendée, réunissait ce soir à Olonne les présidents et assesseurs des bureaux de vote de la 3ème circonscription.

 

Dernier briefing, dernières questions et nous voilà prêts à vous accueillir dimanche pour choisir le meilleur candidat pour relever la France.

Pour moi, y'a pas photo ce sera Sarko.


14 novembre 2016

 

J-7 ! DANS UNE SEMAINE C'EST LE 1ER TOUR DE LA PRIMAIRE

 

J'ai rédigé 1 document dans lequel j'encourage les Vendéens "qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite et du centre" à aller voter les dimanche 20 et 27 novembre prochain.

1 grand MERCI à l'équipe qui est en train de réussir la performance de desservir 50.000 foyers de la circonscription à 90 personnes. Chapeau !

 

Pour moi vous le savez, le meilleur candidat de cette primaire est Nicolas Sarkozy. Je voterai pour lui. L'essentiel, quelles que soient nos sensibilités respectives, sera de nous rassembler derrière le vainqueur le 27 novembre au soir.

 

Rendez-vous dans les bureaux de vote dimanche prochain !



23 octobre 2016

Le Journal du Dimanche



19 septembre 2016

 

Primaire de la droite : les députés et sénateurs veulent un programme « bleu océan ».

 

Alors que la campagne pour la primaire de la droite et du centre est sur le point d’être lancée, 25 députés et sénateurs se réunissent pour formuler des propositions autour de la Mer.

 

3 mois après l’adoption de la proposition de loi socialiste « pour une croissance bleue », les parlementaires, engagés auprès de tous les candidats à la primaire, pointent à nouveau les insuffisances de cette loi technique et administrative.

 

« La France a besoin de porter une ambition affirmée pour place la Mer au centre de ses priorités stratégiques » plaident les parlementaires qui vont proposer leurs mesures à tous les candidats.

 

« Ces idées sont le fruit de plusieurs mois d'échanges réguliers, pour confronter nos expériences et déterminer les axes prioritaires affirment les parlementaires », réunis par le député de la Vendée Yannick MOREAU, par ailleurs Secrétaire national "Les Républicains" à la Mer et à la Pêche.

 

Les parlementaires se sont répartis en sous-groupes de travail consacrés aussi bien à la formation des marins, à la compétitivité des ports, au rôle des collectivités, à la fiscalité ou encore à l'effort de Défense, à la pêche et à l'aquaculture, à la place des Outre-Mer ou encore au tourisme bleu.

« Nous voulons servir d'aiguillon, pour la primaire et pour la campagne présidentielle. Depuis 2012 la France n'a plus de cap, les Français sont ballotés. Il faut redresser la barre. La Mer est un formidable gisement de croissance et d’opportunités.

 

La France dispose d’un gigantesque territoire maritime. Elle a vocation à devenir une puissance maritime de premier rang. A nous de nous en donner les moyens pour voir l’avenir de la France en bleu océan.

 

Yannick MOREAU 

Député de la Vendée littorale

pour le groupe de travail des parlementaires de la Mer


4 septembre 2016

 

Congrès des Républicains à la Baule.


22 août 2016

Communiqué de presse des Républicains

 

Tourisme : promouvoir la destination France en rassurant nos visiteurs.

 

Depuis les premiers attentats de 2015, peu de mesures ont été mises en œuvre pour protéger efficacement nos concitoyens de ces terribles menaces.

 

Le résultat est cruel : notre pays est exposé, et partout où les terroristes ont frappé, l’activité économique a été touchée de plein fouet. Le secteur d’activités vraisemblablement le plus impacté est aujourd’hui le Tourisme. Représentant plus de 7% du Produit Intérieur Brut de notre pays, l’industrie touristique, en plus de difficultés structurelles liées aux charges et aux taxes trop élevées, doit désormais faire face, sur les territoires touchés par les attaques, à une baisse de son chiffre d’affaires.

 

De plus, les semaines de manifestations et de blocages qu’a engendrées la loi El KHOMRI ainsi que le sentiment d’insécurité généré par la série d’agressions commises à l’encontre de touristes asiatiques ont donné une image désastreuse à tous les voyageurs potentiels.

 

Compte tenu de ce contexte particulièrement grave, le secteur touristique doit donc faire l’objet d’une attention particulière, au risque de perdre des dizaines de milliers d’emplois. Les annonces faites en la matière par le Gouvernement ne sont malheureusement pas à la hauteur des enjeux.

 

La France doit se doter d’un plan d’action de communication établi avec des moyens conséquents mis en œuvre. Or, le Tourisme est l’objet d’effets d’annonce du Gouvernement avec peu d’actions à la clé. Le plan Fabius en est un exemple. Un énième plan pour aucun effet.

 

Le Secrétaire d’Etat en charge du Tourisme a octroyé un petit million d’euros pour Atout France, chargé de notre communication à l’international, pour faire face aux effets désastreux de tous ces événements. C’est se moquer du monde compte tenu de l’ampleur de la situation ! C’est donc largement sous-estimer les risques économiques pour notre filière touristique. Un million d’euros pour quoi faire ? Avec quelles priorités ? Rien de concret n’est annoncé. Pourtant, lorsque la volonté est au rendez-vous, le Gouvernement propose de dégager des sommes importantes, comme avec son plan de 100 millions d’euros pour les taxis.

 

Alors, il est grand temps de se mettre autour de la table pour décider bien davantage pour le tourisme qui, rappelons-le, représente l’équivalent des industries automobile et agroalimentaire réunies.

 

Nous proposons de réunir de toute urgence la conférence annuelle du Tourisme. Il faut très vite définir les moyens qu’il est opportun de mettre en œuvre en concertation étroite avec les professionnels.

 

Les voyageurs qui souhaitent venir en France et qui ont peur, doivent être rassurés par de l’action, de la détermination, et non pas par des effets d’annonce sans objet, compte tenu de l’immense défi que nous devons relever. 

 

Yves FOULON

Secrétaire national en charge du Tourisme

Député de la Gironde


29 juin 2016

 

Comment rendre + efficaces nos institutions nationales et reconstruire progressivement la confiance entre les Français et la politique ?

 

Vaste chantier, immense défi auxquels notre famille politique s'est attelée ce matin à l'occasion d'une "convention" sur les institutions conclue par un Nicolas Sarkozy que j'ai trouvé inspiré.

Notre projet présidentiel LR me paraît intelligent et équilibré :

 

- réduction de 30% du nombre de parlementaires

- suppression du Conseil Economique et Social et Environnemental

- limitation à 2 mandats : 1 national et 1 local, ou 2 locaux

- référendum le jour du 2ème tour des législatives pour que les Français décident de ces réformes institutionnelles

- etc.


6 mai 2016

 

En exclusivité, Le Figaro Magazine du 6 mai publie « le programme des Cent jours » de Guillaume Peltier.

 

 

« Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas. Mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles…

 

La condition pour réussir l’alternance idéale en 2017 repose sur deux idées simples : le courage et la crédibilité. Avec ce calendrier des “Cent jours”, je veux faire gagner la primaire des idées : incarner le courage de faire, et plus seulement de dire ; incarner la politique de la preuve, et non plus celle des promesses.

 

Ce programme de redressement, le plus audacieux depuis 1958, est nécessaire tant la crise que nous traversons est profonde. Cette révolution tranquille est le seul moyen de réconcilier les Français avec le Bien commun et surtout de réconcilier la France avec la grandeur. » GP


3 mai 2016

 

OSONS REGARDER L'AVENIR DE LA FRANCE EN BLEU !

 

J'animais ce matin une table ronde sur la mer et la croissance bleue au siège des Républicains dans le cadre d'une "convention mer-pêche-environnement-énergie" organisée par Maud Fontenoy et Eric Woerth.

 

La route est encore longue pour achever de convaincre les dirigeants politiques et les Français (souvent trop terriens) du formidable gisement d'opportunités et de croissance que représente la Mer et l'économie maritime.

 

Chacun d'entre nous peut contribuer à changer le regard de nos compatriotes sur la mer, et à ré-orienter les politiques publiques dans cette direction. Nous avons tous à y gagner. 

 

C'est ce que j'ai modestement essayé de faire ce matin à Paris, quelques heures avant l'ouverture du débat sur la ‪#‎loitravail‬ dans l'hémicycle. 


3 novembre 2015


Parce que la mer est un gisement d'opportunités et de croissance pour la France, je représenterai aujourd'hui Les Républicains aux assises de l'économie de la mer à Marseille.


23 septembre 2015

 

Présent à Reims aux journées parlementaires des Républicains pour construire la reconquête

 

L'heure n'est pas aux statégies individuelles mais à la mobilisation collective pour reconquérir les régions, et au-delà des élections régionales de décembre prochain, LA CONFIANCE DES FRANÇAIS.

 

Et là, tout est à construire !

...

Au travail !

 

En présence de Nicolas Sarkozy, Bruno Retailleau, Christian Jacob et Gérard Larcher.


17 septembre 2015


J'ai voté sur le programme des Républicains concernant le choc migratoire européen et le contrôle de nos frontières.


Je vous encourage vivement à venir donner votre avis et construire ensemble le programme que nous voulons pour la droite.


Les adhérents "Républicains" peuvent voter jusqu'à 18h demain à cette adresse :


https://vote.directcitoyen.fr/


10 septembre 2015


Réunion de rentrée Les Républicains - Vendée et des "Amis de YM" hier soir à Noirmoutier en l'Ile.


De bons moments d'échange, de débat, et de convivialité.


Ahhhh La Potinière et le Bois de la Chaize... Que du bonheur.


05 septembre 2015


L'union et la mobilisation sont les conditions de la reconquête de la région des Pays de la Loire, les conditions de la reconquête et du redressement de la France.


‪#‎LaBaule2015‬


22 juillet 2015


En réunion de groupe Les Républicains à l'Assemblée pour coordonner l'action des députés d'opposition EN SOUTIEN de l'agriculture.


Le gouvernement aura mis beaucoup trop de temps à mesurer la gravité de la situation. Il doit maintenant prendre ses responsabilités et apporter des réponses concrètes et immédiatement applicables.

J'apporte également 2 observations complémentaires :


- l'embargo russe n'arrange pas la situation et le gouvernement serait bien inspiré de reconsidérer sa politique à l'égard de la Russie.


- pénaliser l'économie touristique en Vendée comme ailleurs n'apportera aucun bénéfice aux agriculteurs et éleveurs au bord de la faillite.


J'ai signé ce matin une demande commission d'enquête sur la fixation des prix agricoles.


04 juillet 2015

 

La Fête de la Violette c'est la fête de la droite et du centre rassemblés pour regagner la confiance des Français et relever notre pays.

 

Aux côtés de Nicolas Sarkozy et de Guillaume Peltier, étaient notamment présents nos amis et partenaires de l'UDI Philippe Vigier et Maurice Leroy.

 

Un gros succès qui a réuni 4000 personnes au cœur de la Sologne.


30 mai 2015

 

Préférer aujourd'hui Paris et la Porte de la Villette à la plage des Sables pour soutenir les équipes engagées dans le triathlon Vendée-Entreprises, il faut être un peu taré je dois le reconnaître.

 

Mais contribuer à la naissance d'une nouvelle formation politique pour relever la France est pour moi un devoir auquel je ne pouvais me soustraire.

 

Bien sûr rien n'est parfait en politique - surtout en politique - mais la droite française, spécialement depuis que Nicolas Sarkozy a ...repris la tête de la famille, se remet en ordre de marche.

 

Au congrès fondateur des "Républicains", j'ai vu aujourd'hui une belle image de la droite française, RASSEMBLÉE et DÉTERMINÉE à proposer une alternance crédible.

 

Oh bien sûr, rien n'est joué. La crédibilité ne se décrète pas. L'unité ne tombe pas du ciel. Les rivalités ne se gomment pas d'un trait de plume.

 

Mais, ensemble, si nous plaçons au-dessus de tout l'amour de la France et le redressement national, alors nous pourrons réussir.

 

En avant ! Nous n'avons pas le droit de nous désespérer de la politique. Dans une République démocratique, le changement se conquière dans les urnes.

 

Si nous voulons offrir un meilleur avenir à nos enfants et petits enfants, il n'y a qu'une solution : engageons-nous ! défendons nos valeurs ! et reconstruisons la France que nous aimons !


28 mai 2015


Ai voté.


12 mai 2015


J'anime un Café de l'alternance sur "l'ambition maritime de la France" au siège de l'UMP avec les militants.


5 mai 2015

 

Avec les militants de Londres & @ArtusGaliay à la veille du #Congrès #UMP.


27 avril 2015

Comité régional autour de @BrunoRetailleau avec @Marclaffineur @samiasoultani  @VeroniqueRivron